Fin du mouvement social chez Fima

Defawe Philippe |  le 13/12/2006  |  France EntreprisesLoireRhôneNord

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Négoce
France
Entreprises
Loire
Rhône
Nord
Haute-Loire
Valider

Les 40 salariés de la menuiserie industrielle Fima Production Pouilly (portes d'entrée en bois pour maisons), qui occupaient leur usine à Pouilly-les-Nonains (Loire), près de Roanne, depuis près d'un mois et demi, ont décidé de cesser leur action lundi.

Cette décision a été prise alors qu'un projet de reprise porté par des investisseurs locaux baptisé "Les menuisiers de Pouilly", prévoyant le maintien de 23 emplois, est en cours de finalisation, selon une source syndicale.
Les salariés de Fima Production Pouilly occupaient les ateliers nuit et jour depuis le 31 octobre, jour de la liquidation judiciaire prononcée par le tribunal de commerce de Lyon, afin que leur unité de production ne soit pas démantelée.
Les employés ont décidé de maintenir une surveillance sur les lieux par équipe de deux jusqu'à la reprise du travail, selon la même source.
Fima Production Pouilly fait partie du groupe Carif-Fima, fabriquant de portes et fenêtres, placé en redressement judiciaire le 2 mai.
Sipa-Maninvest, basée à Cambrai (Nord), avait repris le 10 octobre trois unités de Fima installées à Lissieu (Rhône) et Tence (Haute-Loire), conservant 184 des 295 salariés, mais n'a pas souhaité acquérir le site de Pouilly.
Profession Menuisier, la branche distribution du groupe Fima (350 personnes pour 300 points de vente en France) avait bénéficié d'un plan de sauvegarde en mai.
AFP

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Ajouter Le Moniteur à l'écran d'accueil