En direct

Fibre optique: le grand méli-mélo du raccordement au client
Les raccordements défectueux de fibre optique se sont multipliés dernièrement. - © FFIE
Enquête

Fibre optique: le grand méli-mélo du raccordement au client

Christian Robischon (Bureau de Strasbourg du Moniteur) |  le 07/04/2021  |  InfrastructuresTravaux publicsGrand-EstFibre optiqueSous-traitance

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Numérique
Infrastructures
Travaux publics
Grand-Est
Fibre optique
Sous-traitance
InfraNum
Valider
Pour lire l’intégralité de cet article, testez gratuitement lemoniteur.fr - édition Abonné

La cascade de sous-traitances qui caractérise l’installation finale du très haut débit chez le particulier entraîne une autre accumulation, celle des mécontentements qui remontent à des élus impuissants. Pour en sortir, les professionnels de l’installation électrique ont les solutions : la limitation de cette sous-traitance à deux rangs et la qualification des entreprises intervenantes.

Dites Stoc et le sang des élus locaux ne fera qu’un tour. La « sous-traitance d’opérateur commercial » désigne le mode opératoire par lequel ce dernier (Orange, SFR, Free, Bouygues Télécom, etc.) confie à une entreprise extérieure le soin de raccorder les derniers mètres de fibre optique au client particulier

Or, ce soin fait justement défaut, à en juger par les remontées des mécontentements. Celles-ci ont pris de l’ampleur ces derniers mois. « Festival d’équipements fracturés ouverts aux quatre vents, de câbles emmêlés comme des plats de nouille et de clients débranchés à tort : le mode Stoc a tout ravagé sur son passage » tonne l’Avicca, l’Association des Villes et Collectivités pour les Communications électroniques et l’Audiovisuel.

Le syndicat mixte Doubs THD en charge du déploiement du réseau dans ce département estime que « les trois-quarts des points techniques (shelters, armoires, boîtiers de branchement) nécessitent des reprises coûteuses de plusieurs millions d’euros ». « Les problèmes ne se rencontrent que sur ces derniers mètres, il est inadmissible que cette phase finale vienne entraver le bon déploiement que nous avons veillé à garantir par ailleurs », s’indigne à son tour Franck Leroy, vice-président en charge du très haut débit de la région Grand Est. Cet élu relève notamment les surcoûts des réparations des sous-répartiteurs optiques dégradés par les interventions défectueuses.

Franck Leroy, vice-président de la région Grand Est
« Il est inadmissible que cette phase finale vienne entraver le bon déploiement que nous avons veillé à garantir par ailleurs », dénonce Franck Leroy, vice-président de la région Grand Est. - © Jean-Luc Stadler/Région Grand Est
« Il est inadmissible que cette phase finale vienne entraver le bon déploiement que nous avons veillé à garantir par ailleurs », dénonce Franck Leroy, vice-président de la région Grand Est. © Jean-Luc Stadler/Région Grand Est

Sur le même sujet Le raccordement final de la fibre optique ne doit pas être le maillon faible du Très Haut débit pour tous !

Si les collectivités montent tant au créneau, c’est qu’elles ont investi massivement dans l’amont du raccordement final (200 millions d’euros dans le Doubs, près de 2 milliards d’euros en Grand Est), pour constituer un réseau d’initiative publique (RIP) dans les zones, majoritaires en France(1), où l’initiative privée ne s’est pas aventurée. De plus, les élus, les maires en premier lieu, deviennent le réceptacle des remontrances du citoyen courroucé, sans y être pour rien. La collectivité ne se trouve qu’au bout d’une chaîne aux maillons multiples : initiatrice du réseau d’initiative publique (RIP), elle en confie le déploiement à un opérateur d’infrastructure OI), tel Altitude Infrastructure dans le Doubs ou les groupements Losange et Rosace menés par NGE dans le Grand Est. Les entreprises de TP mandatées par ces OI interviennent jusqu’au nœud de raccordement optique puis au sous-répartiteur optique (ou point de mutualisation) situé en général à quelques centaines de mètres du logement.

[...]

Cet article est réservé aux abonnés Moniteur, abonnez-vous ou connectez-vous pour lire l’intégralité de l’article.

Déjà abonné

Saisissez vos identifiants

Mot de passe oublié ?
Se connecter

Pas encore abonné

En vous abonnant au Moniteur, vous bénéficiez de :

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index

Commentaires

Fibre optique: le grand méli-mélo du raccordement au client

Votre e-mail ne sera pas publié

Colomban N

07/04/2021 16h:10

Cela fait longtemps que c'est du n'importe quoi au niveau des Telecom, C'était déjà n'importe quoi avec l'ADSL, nous ne voyons pas pourquoi cela aurait changé avec la fibre optique. Sous traitant de sous traitant en chaine, pour se retrouver sur le terrain avec des gens qui n'ont aucune compétence et qui qui n'ont surtout strictement aucun encadrement ... Un tournevis, une pince, un testeur, un lecteur, un GPS et une fourgonnette de location ... Résultat, un câblage très approximatif, des branchements erratiques ... Et des clients mécontents qui ne savent même pas à qui s'adresser ...

Votre e-mail ne sera pas publié

Usager Mécontent

07/04/2021 17h:11

Le pire dans cette histoire, c'est que certains STOC communiquent les numéros de téléphone des personnes âgées ayant reçu la fibre, pour les escroquer en leur faisant appeler des numéros payants. et qu'Orange en l'occurrence, ne fait rien pour trouver les responsables et indemniser les clients escroqués. Merci de faire remonter ce message à qui de droit.

Votre e-mail ne sera pas publié

PARLONS-NOUS

08/04/2021 11h:22

La fibre a été installée chez moi il y a environ 2 mois, ça fait 8 jours que celle ci m'a "lâchée", plus de télévision et ce durant un couvre-feu à 19h00. J'appelle régulièrement FREE qui me répond qu'il y a bien un ticket d'incidence concernant ma ligne. J'ai eu 2 versions : restez chez vous un technicien va intervenir à domicile et un technicien va intervenir sur votre ligne en maintenance, il pourrait vous appeler pour vous demander si vous constatez que tout va bien ? C'est une plaisanterie.....

Votre e-mail ne sera pas publié

Annie

08/04/2021 14h:05

Bonjour je suis du Lot et Garonne et depuis le 26 mars on m a installe la fibre ça ne fonctionne pas et en plus cela a été fait pour ar un sous traitant incompétent m a casse le pied de ma télé et m a casse un carreau sur une marche d escalier....sans compter des traces de mains sur les murs...et le fil accroché avec de la pâte à fixe Je peux vous dire que je suis très mécontente

Votre e-mail ne sera pas publié

Guillaume

08/04/2021 18h:32

Il suffirait qu'Orange reprenne la main et ses responsabilités par la même occasion....

Votre e-mail ne sera pas publié

Lejuste

09/04/2021 10h:05

Free a posé la fibre chez moi le 12.02.21 et a ce jour aucun raccordement avec ma ligne suite à une erreur de sous-traitant qui l a installé. Plus de 2 mois, et toujours rien,malgré toutes les réclamations,courriers,telephone,vidéo telephone avec du personnel de Free.Je trouve que c est du raciste contre les gens âgés, j ai 89 ans. Si vous pouvez accélérer pour faire le branchement, je vous en serais reconnaissant.Merci .Salutations

Votre e-mail ne sera pas publié

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Ajouter Le Moniteur à l'écran d'accueil