En direct

Feuille de route énergie et Stratégie bas carbone : consultation publique à partir du 20 janvier
En termes de capacités de production d'électricité renouvelables installées, le projet de PPE vise à ce stade 102 à 113 gigawatts (GW) en 2028. - © Adobe Stock

Feuille de route énergie et Stratégie bas carbone : consultation publique à partir du 20 janvier

Lemoniteur.fr avec A.F.P. |  le 07/01/2020  |  France entièreEnergies renouvelablesEnergiePPE

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Entreprises
France entière
Energies renouvelables
Energie
PPE
Valider

Le ministère de la Transition écologique a annoncé mardi 7 janvier que la consultation publique sur la programmation pluriannuelle de l'énergie (PPE) et sur la Stratégie nationale bas carbone aura lieu du 20 janvier au 19 février.

"D'ici la fin du mois, nous lancerons la consultation publique sur la Programmation pluriannuelle de l'énergie et notre Stratégie nationale bas-carbone, qui sont notre feuille de route pour réduire au plus vite nos émissions de gaz à effet de serre et atteindre la neutralité carbone que vous avez désormais inscrit dans la loi" pour 2050, a déclaré mardi la ministre de la Transition écologique, Élisabeth Borne devant les députés.

Le ministère a précisé que les textes seraient ouverts à la consultation publique du 20 janvier au 19 février. 

"Ces mesures seront renforcées par les propositions des 150 citoyens (de la Convention citoyenne pour le climat) qui travaillent d'arrache-pied et que le président de la République rencontrera vendredi", a ajouté Mme Borne, assurant que le gouvernement était "mobilisé pour répondre à l'urgence climatique".

Après le lancement de l'élaboration mi-2017 et le débat public en 2018, le projet de PPE pour 2019-2028, très attendu, a été annoncé en novembre 2018 par le président Emmanuel Macron.

Sur le même sujet La rénovation énergétique, grande oubliée de la nouvelle stratégie climat du gouvernement

En termes de capacités de production d'électricité renouvelables installées, il vise à ce stade 102 à 113 gigawatts (GW) en 2028, soit deux fois plus par rapport à 2017. Il prévoit aussi la fermeture de 14 réacteurs nucléaires sur 58 d'ici 2035 - tout en ouvrant la porte à la construction de nouveaux - et une baisse de 35% de la consommation primaire d'énergies fossiles en 2028 par rapport à 2012.

Sur le même sujet Comment la filière gaz veut prendre toute sa place dans la Stratégie nationale bas carbone

Commentaires

Feuille de route énergie et Stratégie bas carbone : consultation publique à partir du 20 janvier

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

170 séquences pour mener une opération de construction

170 séquences pour mener une opération de construction

Date de parution : 01/2020

Voir

55 outils pour la conduite de chantier

55 outils pour la conduite de chantier

Date de parution : 01/2020

Voir

Construire avec le bois

Construire avec le bois

Date de parution : 12/2019

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur