En direct

Feu vert sous conditions pour le projet du Triangle

NATHALIE MOUTARDE |  le 24/08/2018  |  Val-d'OiseEuropacityZACTour Triangle

Gonesse -

Jean-Pierre Blazy, le maire (PS) de Gonesse (Val-d'Oise), ne cache pas sa satisfaction. En juillet, le commissaire enquêteur a émis un avis favorable sur l'utilité publique du projet d'aménagement du Triangle de Gonesse (299 ha, dont 80 ha dédiés à EuropaCity) et sur les acquisitions foncières nécessaires à sa mise en œuvre dans le cadre d'une ZAC. Ce feu vert est assorti de sept réserves. Une fois celles-ci levées par Grand Paris Aménagement (maître d'ouvrage), le préfet du Val-d'Oise pourra se prononcer sur l'utilité publique du projet.

Ces restrictions portent notamment sur la mise en place d'emprises foncières sanctuarisées, destinées à réaliser dès que possible les coutures urbaines du futur quartier avec son environnement ; la définition de règles concernant les toitures végétales ; ou encore la création d'un comité multipartite et l'élaboration d'indicateurs économiques et sociaux pour observer les interactions entre la croissance économique d'EuropaCity et les commerces alentour… Le commissaire enquêteur pose aussi des conditions à la mise en œuvre de ce projet (qui ne dépendent pas de l'aménageur) comme la mise en service de la ligne 17 du Grand Paris Express ainsi que la planification et le financement par les pouvoirs publics de l'échangeur A1/A3/RD370.

Parc d'activités. Cette décision positive sur l'utilité publique de l'opération d'aménagement intervient après deux revers. En septembre 2017, le projet de révision du plan local d'urbanisme (PLU) de la Ville de Gonesse, qui ouvre le site à l'urbanisation conformément au schéma directeur de la région Ile-de-France, avait fait l'objet d'un avis défavorable. Ce qui n'avait pas empêché le conseil municipal d'adopter le PLU révisé, mais la délibération a été attaquée. Par ailleurs, en mars dernier, le tribunal administratif de Cergy-Pontoise a annulé le décret de création de la ZAC du Triangle de Gonesse. L'Etat a fait appel de ce jugement.

Outre le projet EuropaCity, cette ZAC prévoit la réalisation d'un parc d'activités sur 128 ha. Soit 1,25 million de m2 à construire, dont 800 000 m2 de bureaux, accompagnés notamment de 60 ha d'espaces paysagers et d'une lisière agricole de 23 ha.

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Isolation thermique durable des bâtiments existants

Isolation thermique durable des bâtiments existants

Date de parution : 12/2018

Voir

Code des juridictions financières

Code des juridictions financières

Date de parution : 12/2018

Voir

De l'immeuble de bureau aux lieux du travail

De l'immeuble de bureau aux lieux du travail

Date de parution : 12/2018

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur