En direct

Feu vert italien pour le tunnel du Brenner

Defawe Philippe |  le 13/06/2006  |  transportInternational (hors U.E)Europe

Le chef du gouvernement italien Romano Prodi a proclamé mardi devant son homologue autrichien Wolfgang Schüssel le soutien de Rome à la percée du tunnel du Brenner et son plein soutien à la Convention alpine.
"Nous pensons tous les deux que le Brenner est le projet le plus fascinant de l'Union européenne (UE)" en matière de transports, a déclaré M. Schüssel à la presse en soulignant "les excellentes relations bilatérales".
Il a annoncé le premier coup de pioche des études préliminaires pour cet énorme chantier, le 30 juin, au dernier jour de la présidence semestrielle de l'UE par l'Autriche.
"Le Brenner est une priorité absolue, c'est vital pour l'Autriche", a renchéri M. Prodi.

Le tunnel ferroviaire de 52 km sous le col routier du Brenner à la frontière austro-italienne, doit commencer en 2008.
Son coût estimé de 7 à 8 milliards d'euros ne devrait être financé qu'à concurrence de 20% par le budget de l'UE, selon la Commission européenne.

Commentaires

Feu vert italien pour le tunnel du Brenner

Votre e-mail ne sera pas publié

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur