En direct

Feu vert du gouvernement au projet autoroutier de contournement de Rouen
Tracé du contournement est de Rouen. - © DREAL Normandie

Feu vert du gouvernement au projet autoroutier de contournement de Rouen

AFP |  le 16/12/2021  |  Métropole Rouen NormandieRouenAutoroutes

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Métropole Rouen Normandie
Rouen
Autoroutes
Travaux publics
Valider

Le gouvernement a décidé "d'engager la réalisation" de ce projet de 41,5 km d'autoroute payante, auquel est opposée la Métropole (PS-EELV-PCF) de Rouen.

Le gouvernement a décidé "d'engager la réalisation du contournement est de Rouen", un projet de 41,5 km d'autoroute payante, auquel est opposée la Métropole (PS-EELV-PCF) de Rouen, a-t-on appris jeudi 16 décembre auprès de la préfecture. "Dès janvier, un appel à candidature pour la construction autoroutière va être lancé", a ajouté le service de presse de la préfecture confirmant des informations du quotidien régional Paris-Normandie.

Le début des travaux de ce projet, lancé il y a plus de 40 ans, "est prévu en 2027-2028 pour une mise en service en 2030-2031", assure la même source.

Evalué à 886 millions d'euros HT en 2015, cette liaison A28/A13 doit être financée à hauteur de 245 millions d'euros par l'Etat, 205 millions par la Région et 40 millions par le département. L'apport du futur concessionnaire doit être de 396 millions.

"Rouen reste la seule métropole française de cette taille sans contournement routier", argumente la préfecture dans un communiqué publié sur son site internet. "Cela se traduit par un flux de poids lourds important en agglomération", selon un courrier du préfet adressé le 13 janvier 2021 aux collectivités.

 

La métropole opposée au projet

 

Le président PS de la Métropole de Rouen Nicolas Mayer-Rossignol a vivement critiqué cette décision.

"Les grands projets d’hier doivent être repensés (...) à la lumière de la crise climatique (...) La priorité est-elle vraiment de financer pour près d’un milliard d’euros 41 km d’autoroute, avec un péage au tarif prohibitif, et générant 50.000 tonnes de CO2 en plus par an ? La réponse est dans la question", estime M. Mayer-Rossignol, réaffirmant que des alternatives existent.

La Métropole de Rouen avait décidé le 8 février 2021 de se retirer du financement du projet.

Pour compenser le trou de 66 millions dans le budget qui en résultait, la région et le département (DVD) avaient eux décidé d'augmenter leurs contributions.

"Cet investissement permettra d’écarter les milliers de poids lourds qui traversent et polluent chaque jour #Rouen(...)", s'est de son côté félicité dans un tweet le président (Les Centristes) de la région Normandie Hervé Morin.

Le 17 février, la ministre de la Transition écologique Barbara Pompili avait indiqué que le gouvernement ne souhaitait pas imposer le projet de contournement autoroutier de Rouen mais qu'il ne l'abandonnait pas non plus, et appelait "au dialogue".

Le Conseil d’État a validé l'utilité publique du projet en novembre 2020.

Commentaires

Feu vert du gouvernement au projet autoroutier de contournement de Rouen

Votre e-mail ne sera pas publié

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Ajouter Le Moniteur à l'écran d'accueil