En direct

FERROVIAIRE Louis Gallois réagit aux grèves

le 04/06/1999

« Est-il possible de continuer à vivre avec la menace que 4 000 agents puissent bloquer le fonctionnement d'une entreprise en comportant 174 000 ?, s'interroge Louis Gallois, le président de la SNCF. La répartition des moyens de traction se fait régionalement (...) Il est possible que nous ayons à dépasser ce cadre pour permettre une meilleure péréquation entre les régions où la grève est forte et celles où la grève est moins forte. » La récente grève des agents de conduite a coûté directement 300 millions de francs à la SNCF, mais les pertes de confiance et les options des chargeurs en faveur de la route ne peuvent être chiffrées.

Commentaires

FERROVIAIRE Louis Gallois réagit aux grèves

Votre e-mail ne sera pas publié

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur