En direct

Fenêtres Un optimisme sensible teinté d'attentisme

nicole salez |  le 05/12/1997  |  ImmobilierLogementMaison individuelleProduits et matérielsSecond œuvre

-Le marché des fenêtres progresse et pourrait revenir en 1997 à son niveau de 1994.

D'après les derniers indices des professions, le marché de la fenêtre connaît une amélioration sensible. Il pourrait atteindre 6,2 millions d'unités, voire plus, en 1997, soit un niveau équivalent à celui de 1994. Toutefois, la situation varie selon les matériaux employés et leurs principaux secteurs clients : le logement social pour le PVC qui domine le marché, la maison individuelle pour le bois, le tertiaire pour l'aluminium. « Il semble que nous rattrapons actuellement les retards accumulés durant le premier semestre dans le logement social, indique Jean Lorillard, président de l'Union des fabricants de fenêtres PVC (UFPVC). Pour 1998, nous sommes à la fois optimistes et attentistes : tout dépendra des retombées budgétaires sur le logement social. Par ailleurs, le secteur de la maison individuelle constitue pour nous un marché d'avenir sur lequel nous devrions gagner 10 % de parts au cours des deux prochaines années. »

De quoi remettre quelque peu en cause la position dominante des fabricants de fenêtres et portes menuisées en bois sur ce dernier créneau porteur qui leur a permis d'enregistrer un chiffre d'affaires en progression de 5 % (voir encadré) au cours des neuf premiers mois de l'année par rapport à la même période de 1996. « Cette hausse est également due à une légère poussée dans le domaine de la réhabilitation », précise Alain Tirot, délégué général du Syndicat national des fabricants de menuiseries industrielles (SNFMI.).

La fenêtre aluminium, quant à elle, devrait connaître cette année une relative stabilisation de ses ventes dans le tertiaire, et ceci malgré l'accentuation de la baisse des investissements de l'Etat et des collectivités locales. « Il n'empêche que depuis le début de l'année, le chiffre d'affaires global a cru de 3 à 10 % selon les entreprises, indique Christian Wattelet, délégué général du SNFA (Syndicat national de la construction des fenêtres, façades et activités associées). Ceci, grâce aux succès remportés dans le domaine de l'habitat, neuf et réhabilitation, et plus spécifiquement de la maison individuelle où nous sommes en train de nous repositionner. » Le secteur compte également sur les importants besoins de réhabilitation des HLM pour assurer une partie de son développement. En attendant, il continue à multiplier les efforts pour présenter une offre large et adaptée à tous les types de demandes, tant sur le plan technique qu'esthétique, alors que les produits en couleurs représentent déjà plus de 80 % des ventes. « Batimat a été à cet égard un très bon cru », estime le délégué général du SNFA. On a pu y voir une grande variété de formes (notamment arrondies), de couleurs et des modèles, dotés par exemple de vitrages à basse émissivité thermique, ou permettant d'importants clairs de jour.

Un handicap : la baisse des prix en 1997

Quel que soit le secteur, la concurrence entre fabricants continue à s'exacerber. D'où une tension de plus en plus forte sur les prix. « En deux ans, nos prix de vente ont baissé d'environ 15 %, indique le président de l'UFPVC. Aujourd'hui, ils sont stabilisés et devraient repartir à la hausse début 1998. Ne serait-ce que pour absorber une partie de l'augmentation des prix des matières premières, après deux ans de baisse. » Ce rattrapage pourrait atteindre au moins 5 points. Selon l'Insee, les prix des fenêtre bois n'ont diminué que d'un point sur un an. Alors que ceux des fenêtres aluminium se sont maintenus à un niveau « raisonnable », d'après Christian Wattelet. Pourtant, les unes comme les autres ont subi, au niveau des matières premières, le contrecoup de la hausse du dollar.

GRAPHIQUE : LE PVC EN POSITION DOMINANTE

La fenêtre PVC prend une avance décisive tirée par la réhabilitation du logement social et la maison individuelle.

Commentaires

Fenêtres Un optimisme sensible teinté d'attentisme

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur

Code pratique du patrimoine et de l’intervention sur le bâti existant

Code pratique du patrimoine et de l’intervention sur le bâti existant

Livre

Prix : 75.00 €

Auteur : Éditions du Moniteur

Voir

AMC N°270 - SPÉCIAL INTÉRIEURS 2018

AMC N°270 - SPÉCIAL INTÉRIEURS 2018

Presse - Vente au n°

Prix : 29.00 €

Voir

Opérations Immobilières n°106 - Loi ELAN

Opérations Immobilières n°106 - Loi ELAN

Presse - Vente au n°

Prix : 37.00 €

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookiesOKEn savoir plusX