Fenêtres : un marché en baisse de 5 % en 2020
A l'arrêt pendant 4 semaines en mars-avril 2020, le marché de la fenêtre est bien reparti grâce à la rénovation, mais repasse sous la barre des 10 millions d'unités vendues en 2020. - © Dariusz Jarzabek Fotografia

Fenêtres : un marché en baisse de 5 % en 2020

Véronique Cottier  |  le 06/04/2021  |  ArtisansNégoceVie du BTPMarchéMenuiserie extérieure

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Stores et fermetures
Artisans
Négoce
Vie du BTP
Marché
Menuiserie extérieure
France
Fenêtre
Valider

Selon l’étude « Le marché des fenêtres en France à fin 2020 », publiée fin mars par TBC Innovations, il s’est vendu 5 % de fenêtre en moins sur l’ensemble de l’année dernière par rapport à 2019. En volume, le nombre de fenêtres repasse sous la barre des 10 millions d’unités installées.

Sur l’ensemble de l’année 2020, TBC Innovations estime un marché des fenêtres en baisse de 5 % en volume par rapport à 2019. Le nombre de fenêtres installées en 2020 est ainsi passé sous la barre des 10 millions d’unités, revenant peu ou prou à son niveau de 2017. Mais il s’agit de la première baisse depuis 2015.

Evolution marché des fenêtres 2020 - étude TBC 2
Evolution marché des fenêtres 2020 - étude TBC 2

En 2020, la crise sanitaire et les confinements ont ralenti l’activité en neuf et en rénovation. Les 400 entreprises interrogées lors de l’enquête de TBC de janvier-février 2021 confirment que le premier confinement de mars 2020 a fortement impacté leur activité pendant près de quatre semaines. Cependant, à partir des mois de juin-juillet, l’activité a repris pour être particulièrement soutenue sur le dernier trimestre de 2020. Ce dynamisme de la seconde partie de l’année a permis de compenser en partie la chute brutale d’activité du confinement de mars.

La rénovation dynamique au second semestre

Si sur l’année 2020, l’activité de rénovation de fenêtres est en repli, elle tire tout de même son épingle du jeu par rapport au débouché du neuf. Les professionnels interrogés confirment que leur activité en rénovation a été fortement impacté par l’arrêt des chantiers, les fermetures des showrooms et des visites commerciales lors du premier confinement.
Cependant, ils témoignent du dynamisme de la demande sur les deux derniers trimestres de 2020. Ils soulignent l’engouement des particuliers pour l’amélioration de leur habitat. Une conséquence des confinements successifs et de l’accélération du télétravail. Le contexte est aussi relativement porteur pour la rénovation des fenêtres et des baies, avec l’appui du taux réduit de TVA à 5,5 % et le volume toujours élevé de transactions immobilières dans l’ancien. Si les ventes immobilières dans l’ancien ont connu un fléchissement avec le confinement des mois de mars-avril 2020, elles étaient à nouveau au-dessus du million de transactions annuelles à fin octobre 2020 (source : bases notariales). Ces transactions immobilières sont souvent vectrices de travaux de réaménagement. Le changement de fenêtres en fait partie. La rénovation demeure ainsi le premier débouché du marché des fenêtres en France.

La couleur poursuit sa progression

En volume de fenêtres posées, le PVC demeure le premier matériau sur le marché des fenêtres en 2020. L’aluminium consolide ses positions, et s’impose comme le second matériau du marché en volume. En valeur, les fenêtres aluminium ont le leadership et sont le premier matériau du marché en 2020.

Evolution des fenêtres colorées 2020 - étude TBC 2
Evolution des fenêtres colorées 2020 - étude TBC 2

Les professionnels continuent d’observer une progression des fenêtres colorées, que ce soit en aluminium ou en PVC. 42 % des fenêtres aluminium et PVC installées en 2020 ne sont pas blanches. Si le blanc reste le choix le plus utilisé en PVC et même en aluminium, la part de marché des fenêtres toutes blanches recule.

Prudence et incertitude pour l’avenir

Lors de l’enquête menée en janvier-février 2021, les 400 professionnels ont été aussi interrogés sur leur perception de l’évolution de leur activité sur la rénovation de fenêtres en 2021. Après les difficultés de 2020, les professionnels sont paradoxalement bien plus optimistes que les années précédentes quand ils se projettent sur leur activité à venir.

-       54 % des professionnels interrogés envisagent une progression sur la rénovation de fenêtres

-       34 % envisagent une année 2021 stable

-       11 % prévoient une année 2021 en baisse sur la rénovation

 

Perspectives 2021 rénovation fenêtres - étude TBC
Perspectives 2021 rénovation fenêtres - étude TBC

 

 

 

 

Commentaires

Fenêtres : un marché en baisse de 5 % en 2020

Votre e-mail ne sera pas publié

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Ajouter Le Moniteur à l'écran d'accueil