En direct

Fenêtre sur court à Roland-Garros
Une paroi vitrée de 28x8 m permet d’observer des matchs de tennis depuis les salons privés du village de Roland-Garros à Paris (XVIe). - © © 11h45

Fenêtre sur court à Roland-Garros

MILENA CHESSA |  le 08/06/2018  |  ArchitectureParisSecond œuvreFenêtreSport

Inauguré pour les Internationaux de France de tennis 2018 à Paris (XVIe), le nouveau village des partenaires du tournoi cadre des vues inédites sur les terrains et sur l’ensemble du stade.

Lundi prochain, fini le tournoi de tennis de Roland-Garros à Paris (XVIe). On ramasse les balles et on range les raquettes. A la place, on ressort les engins de chantier et on remonte les grues. Le site, créé en 1928, entre dans une troisième phase de travaux de modernisation, entamés en 2015. Au final, en 2021, la Fédération française de tennis (FFT) aura investi 358 millions d’euros pour améliorer la qualité d’accueil des 400 000 visiteurs qui arpentent les allées pendant la quinzaine de jours du tournoi.

« Aucune course au gigantisme, mais un lieu à l’échelle humaine, plus aéré, plus arboré, comme le prévoit le schéma directeur paysager imaginé par Michel Corajoud », résume Caroline Jeanne, responsable de la communication du projet au sein de la FFT. Lauréates du concours de maîtrise d’œuvre en juillet 2012, les trois agences d’architecture Chaix & Morel, ACD Girardet et AEL appliquent ces principes à la lettre dans le Triangle historique de Roland-Garros, cette parcelle pointue de 8,6 hectares délimitée par l’autoroute A13, le boulevard d’Auteuil et le jardin des serres d’Auteuil.

Théâtre à l’italienne

Outre une série de terrains, le groupement d’architectes a livré en avril 2018 le nouveau village des partenaires du tournoi, localisé à un jet de balle du court central, aussi appelé Philippe-Chartier. Le bâtiment de 9650 m² héberge de bas en haut : des vestiaires pour les 400 arbitres et 250 ramasseurs de balles, 17 salons privés, ainsi que des bureaux dédiés à l’organisation du tournoi.

Les concepteurs décrivent l’édifice comme « l’assemblage de six volumes, reliés deux à deux, décalés et situés à des altimétries différentes ». Selon eux, « cette fragmentation joue avec l’image de pavillons dans un parc ». Les toits-terrasses, largement végétalisés, offrent des belvédères sur l’ensemble du site. Les façades en verre émaillé sont emmaillotées d’une résille métallique en Inox qui évoque le tressage en osier des paniers de pique-nique. Car aller à Roland-Garros, c’est un peu comme faire une balade champêtre, son chapeau de paille vissé sur la tête.

Les salons des partenaires sont implantés en U autour d’un patio, à l’image des loges d’un théâtre à l’italienne autour d’un parterre. Dans les deux cas, il est essentiel de voir et d’être vu. Le spectacle sportif s’observe à travers une paroi vitrée de 28x8 m qui surplombe deux nouveaux courts de 1500 et 550 places. « Avant le village vivait en vase clos, désormais il se greffe au cœur du site », souligne de concert l’équipe de maîtrise d’œuvre.

Programme

Modernisation du stade Roland-Garros - opération Triangle historique (hors courts P. Chatrier et S. Lenglen) : village des relations publiques (espaces partenaires, locaux de soutien FFT, vestiaires, etc.), terrains de tennis annexes, nouveau court de 22OO places, musée, boutique, pavillon fédéral (restaurant), sous-sols, aménagements extérieurs du site, etc.

Maîtrise d’ouvrage

Fédération Française de Tennis

Nox, AMO

IMProjet, OPC

Maîtrise d’œuvre

Chaix & Morel et Associés - architecte mandataire

ACD Girardet & Associés - architecte associé

AEL Architectes - architecte associé

Bethac, BET VRD et fluides

AR&C, BET structure

RFR éléments, BET HQE (études) puis EODD (chantier)

Cabinet Vanguard, économie de la construction

Qualiconsult, sûreté, sécurité (études)

Alternative, acousticien / éclairagiste

Bureau Veritas, bureau de contrôle

Cuisine & Concept, cuisiniste

Atelier Corajoud puis Neveux Rouyer, paysagiste

Agence W, Design environnemental (hors équipe de maîtrise d’œuvre)

Surfaces

Site Triangle historique : 8,6 hectares

2O17O m² (surface de plancher) construits dont 965O m² (SDP) pour le bâtiment du village

Coût des travaux

72 M€ HT

Entreprise générale

Vinci Construction

Calendrier

Lauréat du concours 2O12

2O mois d’études

Chantier 2O15 en 4 phases, livraison 2O17 à 2O21

Commentaires

Fenêtre sur court à Roland-Garros

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Batiprix Bordereau 2019 - 36 ème édition

Batiprix Bordereau 2019 - 36 ème édition

Livre

Prix : 98.00 €

Auteur : Groupe Moniteur

Voir

Hors-série AMC : 50 ans d'architecture

Hors-série AMC : 50 ans d'architecture

Presse - Vente au n°

Prix : 29.00 €

Voir

200 initiatives pour la transition énergétique des territoires

200 initiatives pour la transition énergétique des territoires

Livre

Prix : 24.00 €

Auteur : Éditions du Moniteur

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur