Le moniteur
Femme et artisane : Nathalie Gassmann-Vessaud, gérante d’entreprise de peinture
Nathalie Gassmann-Vessaud

Femme et artisane : Nathalie Gassmann-Vessaud, gérante d’entreprise de peinture

Laurent Duguet |  le 29/08/2018  |  ArtisansPeinturefemmesbatimentfemmesEntreprise artisanale

Nathalie Gassmann-Vessaud s’est reconvertie dans l’artisanat du bâtiment après une vingtaine d’années de carrière à l’hôpital. Aujourd’hui, à 49 ans, elle gère sa propre entreprise de peinture et revêtements intérieurs (AFJ Peinture, 1 salarié, à Bègles, Gironde) et exerce différents mandats, à la Chambre des métiers et de l’artisanat et à la FFB.

« J’ai d’abord été femme de ménage comme agent des services hospitaliers (ASH) avant de devenir aide-soignante. Après 19 ans de carrière et 3 enfants, j’ai pris ma retraite en octobre 2008. Deux ans auparavant, j’avais commencé à aider mon mari pour gérer la relation clients de son entreprise peintures. Le jour de mon départ de l’hôpital, j’ai reçu un courrier me proposant une formation à l’École supérieure des jeunes dirigeants du bâtiment (ESJDB). Moi qui n’avais reçu que quelques notions de mon père ouvrier, je n’ai pas hésité !

J’ai intégré l’effectif de l’entreprise de mon mari, qui comptait 11 salariés, et j’ai cumulé cette activité avec la formation pendant 18 mois. J’y ai énormément appris, non seulement la base de la gestion de l’entreprise, mais aussi sur le management. Une fois que j’ai été diplômée, mon mari, qui était autodidacte, s’est désengagé et m’a laissé la gérance. Les salariés, pour qui je n’étais « que la femme de », m’ont mise à l’épreuve et j’ai dû longuement expliquer. Tout en étant disponible pour eux, j’ai dû manager l’équipe avec fermeté. Jusqu’en mai 2017, avec mon mari, devenu salarié, nous avons essayé de gérer cette situation atypique, mais nous n’avions aucun sas de décompression.

J’ai alors tout quitté pour créer ma propre entreprise de peinture, revêtements de murs et sols. J’ai réalisé 95 000 € de CA en un an, en travaillant avec des syndics et des particuliers sur la métropole bordelaise. Dans mon activité tout comme dans mes différents mandats*, je prends ma place et m’impose dans un milieu d’hommes sans pour autant les froisser. J’ai envie de passer à la vitesse supérieure et d’embaucher une salariée, histoire de participer à la féminisation du secteur du bâtiment ».

* Elue au RSI Aquitaine, à la Chambre des métiers Gironde et interdépartementale, membre du CA de la FFB Gironde et élue au conseil national de l’Artisanat à la FFB Paris et Nouvelle Aquitaine.

Commentaires

Femme et artisane : Nathalie Gassmann-Vessaud, gérante d’entreprise de peinture

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Isolation thermique durable des bâtiments existants

Isolation thermique durable des bâtiments existants

Date de parution : 12/2018

Voir

Code des juridictions financières

Code des juridictions financières

Date de parution : 12/2018

Voir

De l'immeuble de bureau aux lieux du travail

De l'immeuble de bureau aux lieux du travail

Date de parution : 12/2018

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur