Profession

Faut-il lutter contre l’abus d’images de synthèse ?

Omniprésente dans les projets de concours, les dossiers et les publications, l’imagerie virtuelle en fait-elle trop ?

Dopées par les capacités de calcul et de rendu des ordinateurs, les images de synthèse ultra-réalistes envahissent chaque jour un peu plus les dossiers de concours, les sites web et les « books » des étudiants et des concepteurs ; architectes et paysagistes en tête.
Au risque de lasser ceux qui les découvrent et d’instaurer une confusion entre projet en devenir et projet réalisé.

 Cette porosité entre le monde de l’imagerie enchantée et la réalité concrète du bâti ne risque-t-elle pas d’être préjudiciable au projet ?

 

Vous pouvez répondre et donner votre avis sur la case « Sondage » de la home page, en cliquant ici .

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X