En direct

Falbalas de béton

J. -F. D. |  le 16/03/2018  |  ParisInternationalEuropeProduits et matérielsBéton

Boutique de luxe -

La haute couture est-elle soluble dans le béton ? En l'occurrence, comment concevoir un bâtiment à l'image de Dior ? Aux yeux des architectes missionnés pour ce défi - Ivana Barbarito et Benjamin Bancel, associés de l'agence parisienne Barbarito Bancel -, le magasin de Miami devait avant tout rassembler et magnifier les valeurs fondatrices de la marque : élégance, raffinement, perfection de la coupe et des proportions, luxe, noblesse et beauté, etc. De cette rencontre, sur le sol américain, entre architecture et grand couturier, est né un édifice sculptural sur trois étages avec terrasse-jardin, habillé d'un plissé immaculé inspiré, aux dires des architectes, d'une robe de la collection printemps- été 2007…

Cette peau, lisse et soyeuse, formée d'éléments incurvés (trois rayons de courbure différents), a été obtenue grâce à la préfabrication de 82 panneaux de dimensions variables, pesant de 1 à 9 tonnes, fruits d'une formulation de béton fibré à ultra-hautes performances, dopée à la poudre de marbre, autonettoyante (adjuvant photocatalytique TX Active d'Italcementi). « Après de nombreux essais de matériaux et de couleurs, il est devenu évident que la préfabrication s'imposait pour réaliser des volumes de cette dimension », précise Benjamin Bancel.

Résistance aux ouragans. Par ailleurs, la solution retenue devait résister aux embruns de l'océan Atlantique mais aussi, par sa mise en œuvre, à l'arrachage face aux ouragans ! Pour prévenir les dégoulinades de salissures disgracieuses, une légère contre-pente sur chaque panneau guide l'eau de pluie vers l'intérieur de chaque façade, où elle est collectée et évacuée. « L'architecture, contrairement à la mode éphémère, doit traverser le temps… », expliquent les architectes, soucieux de pérennité.

Après mise en concurrence de plusieurs préfabricateurs, les concepteurs ont retenu la firme italienne Styl-Comp, au terme de tests en conditions réelles, pendant trois mois. Deux années ont été nécessaires pour la conception et les études de l'édifice, et trois autres mois pour l'assemblage des éléments de façade… Acheminés par voie maritime depuis Bergame.

Maîtrise d'ouvrage : Christian Dior Couture. Maîtrise d'œuvre : Barbarito Bancel Architectes (Ivana Barbarito et Benjamin Bancel, Paris). Entreprise générale : Twenty Two Group (Floride).

Entreprise de préfabrication : Styl-Comp (Italie).

Surfaces : 700 m2 (bâtiment), 1 000 m2 (façade). Coût : n. c.

PHOTO - 11976_733853_k2_k1_1744546.jpg
PHOTO - 11976_733853_k2_k1_1744546.jpg
PHOTO - 11976_733853_k3_k1_1744548.jpg
PHOTO - 11976_733853_k3_k1_1744548.jpg
PHOTO - 11976_733853_k4_k1_1744550.jpg
PHOTO - 11976_733853_k4_k1_1744550.jpg

Commentaires

Falbalas de béton

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur

AMC N°270 - SPÉCIAL INTÉRIEURS 2018

AMC N°270 - SPÉCIAL INTÉRIEURS 2018

Presse - Vente au n°

Prix : 29.00 €

Voir

Opérations Immobilières n°106 - Loi ELAN

Opérations Immobilières n°106 - Loi ELAN

Presse - Vente au n°

Prix : 37.00 €

Voir

Aménager sans exclure, faire la ville incluante

Aménager sans exclure, faire la ville incluante

Livre

Prix : 24.00 €

Auteur : Éditions du Moniteur

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookiesOKEn savoir plusX