En direct

« Faire de nos clients les futurs acteurs de la rénovation énergétique », Frédéric Verdavaine, directeur général délégué de Nexity
Frédéric Verdavaine, directeur général délégué de Nexity - © SEB JOLY

Interview

« Faire de nos clients les futurs acteurs de la rénovation énergétique », Frédéric Verdavaine, directeur général délégué de Nexity

le 13/06/2018  |  ImmobilierEntreprisesTravaux publicsRénovationnexity

Nexity conclut ce 13 juin un « Green Deal » avec le Plan Bâtiment Durable. Pour Frédéric Verdavaine, directeur général délégué de Nexity, cette signature est l'occasion pour le promoteur de réaffirmer ses engagements pour la rénovation énergétique des bâtiments. 

En quoi consiste le Green Deal que vous signez ce mercredi avec le Plan Bâtiment Durable ?

Frédéric Verdavaine. Il s’agit d’un engagement réciproque. Chez Nexity, nous nous engageons sur trois points. Le premier concerne la rénovation énergétique de 30 copropriétés d’ici à 2020. Le deuxième se rapporte à la formation de 350 gestionnaires de copropriétés, qui auront un rôle pédagogique et d’incitation auprès des citoyens.

Nous formerons également 20 collaborateurs au niveau technique. Il s’agira pour eux d’apprendre, par exemple, à identifier les grands postes de déperdition énergétique, ou encore à monter un dossier de demande de subventions. Enfin, dans un troisième temps, nous proposerons de conclure des accords-cadres au niveau du gaz ou de l’énergie. L’objectif pour nous est de pouvoir faire baisser les charges énergétiques. De son côté, le Plan Bâtiment Durable s’engage à soutenir et valoriser les actions de Nexity et nous accompagner dans l’identification d’éventuels partenaires privilégiés.

 

Dans quel rôle la société Nexity interviendra-t-elle pour ces engagements ?

Nous n’intervenons pas ici comme promoteur, mais sous deux autres casquettes : celles de syndic et de conseiller en transactions immobilières. Les problématiques de rénovation énergétique concernent avant tout les bâtiments anciens. Dans ce cadre, notre rôle de syndic est de faire de la pédagogie. A chaque moment important, que ce soit au niveau de l’achat, de la vente ou encore de la location, nous devons avoir cette possibilité de faire de nos clients les futurs acteurs de la rénovation énergétique. Ce qui va au-delà d’une simple sensibilisation.

Chez Nexity, notre engagement pour la rénovation énergétique date de 2012. Nous avons par exemple participé au lancement de la plateforme CoachCopro [qui offre la possibilité aux copropriétés d’être informées, conseillées et accompagnées dans leur projet de rénovation énergétique – NDLR]. Pour nous, le syndic doit apporter une valeur ajoutée. 

 

Quels types de copropriétés visez-vous dans le cadre de ce Green Deal ?

Dans notre optique, nous voudrions viser de grandes copropriétés, d’environ 100 logements. Mais, nous avons une difficulté : celle de convaincre les conseils syndicaux d'entreprendre des travaux de rénovation énergétique. Pour l’instant, nous avons une opération à Mulhouse, concernant 32 logements. La rénovation coûte 675 000 euros pour un objectif de 40% d’économie d’énergie. La somme est très importante parce que la commune de Mulhouse (Haut-Rhin) possède un parc très ancien. Nous avons par ailleurs participé à un autre projet à Montataire (Oise), qui concernait 270 logements et dont le coût des opérations s’élève à 4,2 millions d’euros.

Un guide pour identifier les travaux efficaces

« Pour nous, la signature du Green Deal intervient à un excellent moment, un mois après que le gouvernement a arrêté une feuille de route sur le programme de rénovation énergétique des bâtiments », s’est félicité Philippe Pelletier, président du Plan Bâtiment Durable, co-signataire avec Nexity, d’une convention sur la rénovation énergétique des bâtiments, le 13 juin 2018. A cette occasion, celui qui a été président de l’Anah pendant 10 ans (1998-2008) a rappelé l’urgence de la situation. « Concernant les actions sur les passoires thermiques [la France en compte environ 7 millions – NDLR], nous ne sommes pas à la hauteur des enjeux. Nous commençons à peine à savoir comment faire. »

C’est pourquoi, outre ses trois engagements énoncés dans le Green Deal, Nexity veut mettre en place un guide à destination de ses clients pour identifier les travaux efficaces et évaluer un budget associé à la réalisation de ces travaux. « C’est un projet que nous comptons réaliser d’ici la fin de l’année », a amorcé Eric Barbarit, directeur des métiers copropriété et gestion chez Nexity. Avec cet accord, la société entend également associer les gestionnaires de copropriété aux maîtres d’œuvre. « C’est un pilier essentiel pour que les copropriétés décident de démarrer des travaux », a ajouté Eric Barbarit.

 

  

Commentaires

« Faire de nos clients les futurs acteurs de la rénovation énergétique », Frédéric Verdavaine, directeur général délégué de Nexity

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur

Code pratique du patrimoine et de l’intervention sur le bâti existant

Code pratique du patrimoine et de l’intervention sur le bâti existant

Livre

Prix : 75.00 €

Auteur : Éditions du Moniteur

Voir

AMC N°270 - SPÉCIAL INTÉRIEURS 2018

AMC N°270 - SPÉCIAL INTÉRIEURS 2018

Presse - Vente au n°

Prix : 29.00 €

Voir

Opérations Immobilières n°106 - Loi ELAN

Opérations Immobilières n°106 - Loi ELAN

Presse - Vente au n°

Prix : 37.00 €

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookiesOKEn savoir plusX