Immobilier

Face au bureau de demain, les restaurants d’entreprise devront être flexibles et modulaires

Mots clés : Gestion et opérations immobilières - Restaurant

Les acteurs de l’immobilier réfléchissent à optimiser les espaces de restauration collective, dont le taux d’utilisation est très faible. Objectif : en faire des lieux multi-usages, alliant confort de l’usager et valorisation des mètres carrés. 

A l’heure où l’optimisation des espaces de travail est devenue une priorité pour les entreprises, les lieux de restauration collective constituent de nouveaux champs de réflexion. « Si on estime qu’une salle de restaurant est utilisée en moyenne 2h15 par jour, alors le taux d’utilisation s’élève à seulement 6%, ce qui est très faible », observe Philippe Jarniat, responsable de marchés pour l’Ameublement français (Union nationale des industries de l’ameublement français), à l’occasion d’une conférence organisée ce 11 avril 2018 dans le cadre de Workspace Expo, salon dédié à l’aménagement et au mobilier de bureau.

De fait, comment optimiser ces lieux à l’activité très éphémère ? « Aujourd’hui, nous ne pouvons plus concevoir des espaces où les usagers viennent seulement pour se restaurer, il s’agit aujourd’hui de mettre en place des...

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X