En direct

Façades Une gestion thermique par les stores extérieurs

nathalie bougeard |  le 27/06/1997  |  Développement durableEnvironnementGros œuvreSantéRéglementation

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Développement durable
Environnement
Gros œuvre
Santé
Réglementation
Technique
Valider

Une commande automatisée permet de limiter les apports et l'effet de serre.

Le siège d'EDF-GDF Morbihan, à Vannes, rassemble un immeuble ancien et une extension que l'architecte Gérard Bossard a voulu réunir en créant un ensemble unifié de façades. « Nous voulions gérer le thermique de la même façon sur l'ancien et le nouveau bâtiment en évitant des systèmes lourds en entretien ou fragiles » , résume Jean-Marc Dumoulié, responsable des affaires immobilières.

D'où le choix de stores extérieurs permettant de régler la luminosité et de limiter les apports de chaleur. Le Vega 3000 (de Vegastore) est un automatisme de façade qui permet le pilotage d'un nombre illimité de moteurs électriques sur une quantité également illimitée de façades et de niveaux. Ici, les vingt-trois façades et les six cent quarante-cinq stores sont gérés indépendamment à partir de quatre zones, commandées chacune par une cellule solaire mesurant le niveau d'ensoleillement, la vitesse du vent et son orientation, qui règlent automatiquement les stores. « Conçus pour supporter en position baissée des vents jusqu'à 150 km/h, nous les avons réglés à 80 km/h et, ensuite, ils remontent automatiquement» , détaille Jean-Marc Dumoulié.

Le pilotage du Vega 3000 offre également une fonction « horloge » réglée sur les heures de bureaux et une fonction « soleil » qui permet de contrôler l'orientation des lames. Mais cette programmation peut être individuellement infléchie par les salariés puisqu'il n'existe pas de verrouillage général, sauf pour l'alarme incendie. Alors, les stores remontent automatiquement pour ne pas gêner l'intervention des services de secours. « Avec cette solution, nous optimisons les déperditions thermiques en hiver ; nous supprimons l'effet de serre tout en conservant un maximum d'éclairement dans les bureaux » , conclut Jean-Marc Dumoulié.

PHOTO : Une fonction « horloge » est réglée sur les heures de bureau et une fonction « soleil » gère l .orientation des lames.

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Ajouter Le Moniteur à l'écran d'accueil