Réalisations

Façade 17eme siècle pour théâtre contemporain

La rénovation du couvent des Ursulines à Château-Gontier en Mayenne conduite par l’architecte en chef des Monuments historiques Christine Schmuckle-Mollard alla de pair avec l’ambition d’en faire un pôle culturel par le propriétaire, la CdC du Pays de Château-Gontier.
Aujourd’hui, écoles de musique, de danse, d’arts plastiques se partagent les lieux avec le Carré labellisé scène nationale depuis 2001. De la définition du projet culturel découle la construction dans un site classé d’un théâtre de 500 places. Conçu comme une « fabrique » par le cabinet Fabre-Speller de Clermont-Ferrand, il présente l’originalité d’avoir comme façade une « nouvelle » aile achevée en 1999 du cloître XVII qui, côté est, était à l’origine juste amorcée avec une arcade. La rénovation de l’aile sud en 2002 achève un programme démarré dix ans plus tôt. Financements croisés de 15,8 millions d’euros pour la rénovation et 5,6 millions pour le théâtre et sa nouvelle façade XVIIè.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X