En direct

Exposition : l’architecture comme condition du bien vieillir
La résidence de l'Alumnat, livrée en 2011, par Richter architectes et associés à Scherwiller (bas-Rhin) est l'une des 16 réalisations mises en avant par l'exposition. - © Nadège Boulmeck – Richter architectes et associés
Exposition

Exposition : l’architecture comme condition du bien vieillir

 Marie-Douce Albert |  le 09/02/2022  |  ProfessionRéalisationsLogementParisFrance

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Architecture
Profession
Réalisations
Logement
Paris
France
Cité de l'architecture et du Patrimoine
Ehpad
Valider
Pour lire l’intégralité de cet article, testez gratuitement lemoniteur.fr - édition Abonné

Au moment où de graves manquements dans l’accompagnement des personnes âgées en Ehpad sont dénoncés, une exposition pose, jusqu’au 13 mars 2022, la question de l’espace de vie. Comme une critique en creux de la banalité fréquente des lieux d’hébergement, la Cité de l’architecture et du patrimoine présente une sélection de bâtiments qu’elle juge emblématiques du «Bien vieillir ensemble».
 

Depuis la parution du livre «Les fossoyeurs» de Victor Castanet, en janvier, les révélations se succèdent sur la situation de personnes âgées vivant dans des établissements gérés par les groupes Orpéa ou Korian. Les cas de maltraitance signalés sont présentés comme le fait de défaut de soins et du manque de ressources, en personnel comme en matériel.

Les critiques sur les lieux de vie eux-mêmes sont, elles, plus rares même si le 7 février, la directrice générale de Korian, Sophie Boissard, admettait dans «Les Echos» que «le parc médico-social est ancien. Il a été conçu pour des personnes relativement autonomes, pas pour des personnes souffrant de troubles cognitifs. Les structures et l'architecture sont à revoir, autour de petites unités de vie, en intégrant la digitalisation.»

Amorce de réflexion

Sans attendre le scandale, la réflexion s'est amorcée dans le monde de l'architecture, notamment portée par quelques institutions. Ce n’est pas un hasard si, à Paris, deux expositions coup sur coup, se sont penchées sur le sujet de l’habitat des personnes vieillissantes. Ainsi, après «Le printemps de l’hiver», organisée par la Maison d’architecture d’Ile-de-France à l’automne 2021, «Bien vieillir ensemble» se tient jusqu’au 13 mars prochain à la Cité de l’architecture et du patrimoine.

Logements intergénérationnels à Velle-sur-Moselle (54) - Architecte : Gens
Logements intergénérationnels à Velle-sur-Moselle (54) - Architecte : Gens - © Ludmilla Cerveny
Cinq logements intergénérationnels réalisés en 2016 par l'agence d'architecture Gens à Velle-sur-Moselle (Meurthe-et-Moselle).

[...]

Cet article est réservé aux abonnés Moniteur, abonnez-vous ou connectez-vous pour lire l’intégralité de l’article.

Déjà abonné

Saisissez vos identifiants

Mot de passe oublié ?
Se connecter

Pas encore abonné

En vous abonnant au Moniteur, vous bénéficiez de :

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index

Commentaires

Exposition : l’architecture comme condition du bien vieillir

Votre e-mail ne sera pas publié

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Ajouter Le Moniteur à l'écran d'accueil