Urbanisme et aménagement

Exposition au bruit des aérodromes : un projet de décret soumis à consultation

Mots clés : Gares, aéroports - Gouvernement

Le ministère de l’Ecologie recueille jusqu’au 15 septembre l’avis du public sur un projet de décret relatif aux modalités d’élaboration des plans d’exposition au bruit de certains aérodromes.

Un projet de décret, soumis à consultation publique, vise à adapter, dans le Code de l’urbanisme, les modalités d’élaboration des plans d’exposition au bruit pour les aérodromes supportant un trafic limité et irrégulier. Sont visés les aérodromes de petite taille et ceux de type militaire qui accueillent des avions de chasse.
Le plan d’exposition au bruit, rappelle la note de présentation du texte, « est un document d’urbanisme dont l’objectif est d’empêcher de nouvelles populations de s’installer dans les zones soumises au bruit des aéronefs ». Le projet de décret permettrait notamment de « laisser une plus grande marge de manœuvre aux préfets dans la prise en compte du contexte local de chaque aérodrome ».
La consultation publique sera clôturée le 15 septembre.


A noter : le ministère de l’Ecologie soumet par ailleurs à consultation jusqu’au 7 septembre un projet de décret relatif aux constructions ou installations nécessaires à la conduite de travaux dans les servitudes aéronautiques. Il s’agit notamment de faciliter l’installation de grues aux alentours des aéroports, via une modification du Code de l’aviation civile.



Vous souhaitez réagir

Pour commenter l'article, vous devez être identifié ou vous inscrire
S'identifier

Pour accéder aux contenus et services en accès libre, identifiez-vous

Mot de passe oublié
S'inscrire

Vous souhaitez vous inscrire aux services proposés en accès libre.

Newsletter quotidienne et thématiques, alertes e-mail, commentaires sur les articles...

S'inscrire
  • - Le

    LA PART BELLE AUX ECOLOGISTES

    Encore une fois, on va accuser l’aeronautique de tous les maux ! Il est grand temps de ne plus faire cas des gérémiades de tous ces crétins de riverains qui ont acheté ou construit une cage à lapin à bas prix, et qui 10 ans plus tard réalisent qu’avec 6% de croissance par an, les avions et les hélicos ca fait du bruit ! Faut-il aussi délocaliser l’aviation de France pour faire plaisir à ces stupides écologistes individualistes ? De mon point de vue, ignorons les…
    Signaler un abus
  • Commenter cet article
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X