En direct

Expérimentations locales dans le bâtiment ALLEMAGNE

BERNARD ALDEBERT, PIERRE DELOHEN, JOSETTE DEQUEANT, ELISABETH GILLION, JACQUELINE MC LAURIN, MARCEL LINDEN, CHRISTIANE PERRUCHOT |  le 16/05/1997  |  EuropeChantiersDéchetsFrance Technique

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Europe
Chantiers
Déchets
France
Technique
Environnement
Valider

Sommaire du dossier

  1. SOMMAIRE 4877- Déchets de chantier
  2. Déchets de chantier : comment les éliminer ?
  3. Gestion des déchets de chantier Entre prise de conscience et concrétisation
  4. SOMMAIRE 4922 CAHIERS DE L'ENVIRONNEMENT : Déchets de chantier
  5. COMMENT LES ELIMINER ? REGLEMENTATION
  6. Maîtriser les coûts et optimiser les pratiques
  7. Comment s'y prendre
  8. 4 solutions pour vos déchets
  9. BIBLIOGRAPHIE PRATIQUE
  10. BIBLIOGRAPHIE PRATIQUE
  11. BIBLIOGRAPHIE PRATIQUE
  12. "Il faut créer des centres de regroupement"
  13. Travaux publics : contrastes OUVRAGES D'ART
  14. Travaux publics : contrastes ROUTES
  15. Travaux publics : contrastes
  16. Réglementation Les obligations pour chaque intervenant
  17. 7 conseils pour mieux gérer ses déchets*
  18. Expérimentations locales dans le bâtiment PICARDIE
  19. Regroupement et tri
  20. Expérimentations locales dans le bâtiment RHONE
  21. Expérimentations locales dans le bâtiment
  22. ORGANISATION Faire traiter ses déchets par un partenaire : une affaire de méthode
  23. Expérimentations locales dans le bâtiment OISE
  24. Expérimentations locales dans le bâtiment SAONE-ET-LOIRE
  25. DECHETS D'AMIANTE Choix restreint et coûts élevés
  26. TRI SELECTIF SUR SITE Gérer les déchets directement sur le chantier
  27. Expérimentations locales dans le bâtiment ALLEMAGNE
  28. Expérimentations locales dans le bâtiment GRANDE-BRETAGNE
  29. Eliminer les déchets de chantier
  30. DECONSTRUCTION SELECTIVE Une réponse à la pollution par les gravats
  31. Traitement des déchets de chantier
  32. Où déposer ses déchets de chantier ?
  33. Comment s'y prendre - Picheta : Développer une solution de proximité
  34. Les solutions émergent
  35. Déchetteries : tout trier et valoriser
  36. Comment s'y prendre - Le Bâtiment Associé : Montrer l'exemple
  37. «Granulats recyclés : respecter les normes de caractérisation»
  38. Les dechetteries en négoce une formule toujours en test
  39. Les bureaux d'études spécialisés anticipent les difficultés
  40. Une démarche ambitieuse et volontaire
  41. Développer le marché de la récupération à l'export
  42. Les professionnels des déchets développent leurs offres « chantier »
  43. Valorisation et maîtrise des coûts, les majors du bâtiment s'organisent

En avance d'une courte tête

« L'Allemagne reste le pionnier du recyclage des matériaux et des déchets de construction, même si la Suisse et l'Autriche ont développé des systèmes comparables, et si les Pays-Bas sont à la hauteur », avance Hans Sander, directeur de la Fédération internationale du recyclage (FIR) et de la fédération allemande Bundesvereinigung Recyclingbau. La RFA conserve son avance, notamment sur la France. Depuis quinze ans le bilan est appréciable : 31 millions de tonnes y ont été recyclées l'an dernier, soit plus du tiers des 85 millions de tonnes générées. Sur ce montant, 8 millions de tonnes contaminées échappent au recyclage. Les 46 millions restants sont acheminés aux décharges (60 %), usines d'incinération (30 %) ou servent de matériaux de remplissage.

L'entrée en vigueur en octobre 1996 de la loi sur le recyclage et déchets a amené un groupe de travail rassemblant des organismes du bâtiment et travaux publics et du recyclage, des ingénieurs-conseil et des architectes à prendre un engagement volontaire : réduire de moitié d'ici à 2005 les déchets de BTP recyclables de 1995. « En réalité nous serons en mesure de traiter bien plus de la moitié des 46 millions de tonnes non encore recyclés d'ici à 2005 », assure Hans Sander. Dans les agglomérations il y a déjà des surcapacités. En revanche, en rase campagne il faut faire appel à des unités mobiles de recyclage.

Des filières spécialisée

Les producteurs de matériaux neufs opposent moins de résistance. Le BTP allemand utilise 700 millions de tonnes de ressources naturelles par an, soit dix fois la somme des matériaux recyclables. Paradoxalement les vrais « adversaires » sont les pouvoirs publics, qui normalement devraient insister sur une stricte applications de la loi. Or, l'énorme succès du recyclage des ordures ménagères « point vert » réduit le volume des déchets acheminés aux décharges et usines d'incinérations. Hans Sander s'insurge : « La lutte pour les déchets de chantier fait rage. Les usines d'incinération font des prix de dumping ».

Les filières existent déjà pour les revêtements routiers, briques, portes et fenêtres en bois et en matières plastiques, etc. La recyclage de béton à usage normal est à l'essai. Reste les problème des moquettes et des vitrages.

Le secteur prépare une surprise pour l'exposition universelle de Hanovre en l'an 2000 : il érigera sur place une maison dans laquelle tous les matériaux auront été retraités.

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Ajouter Le Moniteur à l'écran d'accueil