Transport et infrastructures

Eurovia fusionne ses activités ferroviaires

La filiale de Vinci a décidé de rapprocher ses activités de construction et de maintenance ferroviaires au sein d’une entreprise unique, ETF. La marque sera déployée partout dans le monde.

Depuis le 1er janvier, les activités de construction et de maintenance ferroviaires d’Eurovia (groupe Vinci) sont rapprochées au sein d’une entreprise unique, ETF, dont la marque sera déployée partout dans le monde. Ce pôle, constitué avec le rachat en 2008 de Vossloh Infrastructures Services, était jusque-là organisé autour d’Eurovia Travaux ferroviaires et d’Européenne de Travaux ferroviaires. « Avec cette fusion, ETF renforce sa position sur un marché en mutation où la croissance de la demande rejoint l’évolution des exigences des donneurs d’ordres en matière d’innovation et de compétences techniques », indique Eurovia. ETF, qui a réalisé 375 millions d’euros de chiffre d’affaires en 2012, construit les LGV Est européenne et Sud Europe Atlantique et intervient sur les métros du Caire et de Caracas

Vous souhaitez réagir

Pour commenter l'article, vous devez être identifié ou vous inscrire
S'identifier

Pour accéder aux contenus et services en accès libre, identifiez-vous

Mot de passe oublié
S'inscrire

Vous souhaitez vous inscrire aux services proposés en accès libre.

Newsletter quotidienne et thématiques, alertes e-mail, commentaires sur les articles...

S'inscrire
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X