En direct

Eurotunnel : objectif maillot jaune du frêt en 2015
Schéma du nouveau terminal - © © Eurotunnel

Eurotunnel : objectif maillot jaune du frêt en 2015

Nicolas Guillon (Bureau de Lille du Moniteur) |  le 07/07/2014  |  SanefManche

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Transports
Sanef
Manche
Valider

Quelques heures avant que les coureurs du Tour de France franchissent le Channel, Eurotunnel a fait l’actualité avec la pose de la première pierre de son projet «Terminal 2015». 30 millions d’euros vont être investis dans l’aménagement d’une nouvelle zone de stockage tampon visant à rendre le trafic fret plus efficient.

«C’est une première pierre toute symbolique car en réalité, les travaux vont d’abord avoir lieu sous terre», glisse en préambule Jacques Gounon, Président-Directeur général de Groupe Eurotunnel SA. La concession de Coquelles se trouve, en effet, en zone marécageuse et l’aménagement d’un parking voué à accueillir des poids lourds nécessite des travaux de forage, de drainage et de consolidation des sols.
Vingt ans après son ouverture commerciale, Eurotunnel, première autoroute ferroviaire mondiale avec 1,5 million de camions transportés chaque année, ajuste son plan de transport au trafic croissant (+ 5 % en 2013) avec le lancement du projet «Terminal 2015 ». Objectif : franchir la barre des 2 millions de camions en 2020, soit 50 % de parts de marché contre 38 % actuellement.

«Nous avions sous-estimé le trafic camions et un peu surdimensionné l’aire dédiée aux voitures, explique Jacques Gounon. Nous avions alors deux solutions : permuter les deux ou procéder à une extension. Le périmètre de la concession le permettant, nous avons opté pour la deuxième. Mais nous ne faisons en fait que corriger une sous-estimation. Désormais, priorité aux camions.»
Terminal 2015 prévoit ainsi le triplement de sa capacité d’accueil avec la création d’une nouvelle zone tampon. L’amélioration est également qualitative avec l’aménagement d’un parking sécurisé de 370 places, la sécurisation constituant une vraie valeur ajoutée dans un secteur où de nombreux migrants cherchent chaque jour à embarquer clandestinement.
L’opération est conduite en partenariat avec le groupe Sanef, concessionnaire du réseau autoroutier local : un événement car Eurotunnel et la Sanef se sont longtemps ignorés. «Le but c’est de sortir Eurotunnel de son isolement et d’intégrer ce nouvel équipement à la chaîne de parkings sécurisés que la Sanef veut mettre en place et au réseau autoroutier dans son ensemble», explique Jacques Gounon.

Projet jumeau à Folkestone

Terminal 2015 sera équipé des dernières technologies afin de répondre aux besoins des chauffeurs routiers. Le transit sera facilité et accéléré grâce à l’ouverture de deux nouvelles voies d’accès (six au total contre quatre aujourd’hui) et à l’augmentation du nombre d’aubettes d’enregistrement (cinq contre deux aujourd’hui). «A terme, cela permettra de planifier huit départs par heure, contre six actuellement, précise Jacques Gounon. Autrement dit, nous serons capables de traiter 260 camions à l’heure.» Avec pour effet induit le désengorgement du réseau autoroutier et la facilitation du trafic passagers, la traversée souterraine de la Manche s'effectuant en 35 mn.
Les travaux, conduits par Colas, vont s’étaler sur une petite année, l’ouverture des nouvelles installations étant programmée avant l’été 2015. Aux 30 millions d’euros HT investis dans le chantier viendra s’ajouter l’achat de nouvelles navettes, pour lequel l’appel d’offres va bientôt être lancé. «Ce sont des investissements considérables», insiste Jacques Gounon. Un projet de même nature (avec un parking de 200 places) est sur le point de démarrer de l’autre côté de la Manche, à Folkestone.
A noter enfin qu’en contrepartie des travaux réalisés à Coquelles, un programme de préservation et de développement de la biodiversité a été mis en place, avec à la clé la création de 17 mares permettant l’accueil de diverses espèces animales et la pérennisation des zones de nidification.

Evacuation du tunnel après un incident électrique

Quelque 382 passagers ont été évacués le 7 juillet à la suite d’un incident technique sur l’un des trains de l’Eurotunnel. Les passagers d’une navette voitures/passagers Folkestone-Calais ont dû être évacués ce matin alors qu’ils se trouvaient déjà à plus de 11 km au delà du départ du tunnel. Suite à un « problème de caténaire », il y a eu un incident « technique électrique » a déclaré à l’AFP le service de communication de l’Eurotunnel. Les passagers se sont trouvés dans l’obligation d’abandonner leurs véhicules (dont le nombre est estimé à une centaine), et ont été transférés dans le tunnel de service, puis vers une autre navette qui a été envoyée sur place pour les ramener au terminal de Calais.

Commentaires

Eurotunnel : objectif maillot jaune du frêt en 2015

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

55 outils pour la conduite de chantier

55 outils pour la conduite de chantier

Date de parution : 01/2020

Voir

170 séquences pour mener une opération de construction

170 séquences pour mener une opération de construction

Date de parution : 01/2020

Voir

Réhabilitation énergétique et mobilité urbaine

Réhabilitation énergétique et mobilité urbaine

Date de parution : 12/2019

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur