En direct

Evénement

Europe : la reprise du BTP reportée à 2013

Nicolas Rossato |  le 23/12/2011  |  EuropeParisFrance entière

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Europe
Paris
France entière
Valider

Réuni à Paris le 9 novembre, le réseau de prévisionnistes Euroconstruct (1) a annoncé qu’en 2012 tous les segments de la construction seraient impactés par la crise des dettes souveraines et les mesures d’austérité.

Il n’y aura pas de reprise du secteur du BTP en 2012 en Europe, contrairement à ce qu’avaient annoncé les experts du réseau Euroconstruct en juin. Leur prévision est devenue légèrement négative dans le nouveau scénario d’évolution du marché (- 0,3 % au lieu de 1,3 %) en raison des événements de cet été. La crise des dettes souveraines, les mesures d’austérité lancées tous azimuts dans la zone euro et la chute de la confiance conduisent à des prévisions macroéconomiques moins favorables. « Nous sommes au point le plus bas de la crise », estime Michel Vivinis, responsable du pôle immobilier/construction du Bipe (membre français d’Euroconstruct). En clair, les choses ne peuvent pas être pires. Alors qu’une croissance de 1,9 % (PIB en volume) était anticipée en juin pour les deux prochaines années, celle-ci ne serait plus que de 1,1 % en 2012 et 1,7 % en 2013. Pour la suite, les experts restent relativement optimistes : « A moyen terme (à partir de 2013), la croissance devrait s’accélérer dans la plupart des pays lorsque les déséquilibres auront été corrigés. » Pourtant, interrogé deux semaines après la conférence, Michel Vivinis s’est montré plus pessimiste au regard de l’aggravation de la crise : « Avec l’extension des spéculations sur les dettes publiques aux mois d’octobre et de novembre, les prévisions de croissance du PIB en 2012 ont été révisées d’environ 0,5 point à la baisse. Ce qui se traduirait par une réduction d’environ un point de la croissance de l’activité de la construction en Europe par rapport aux chiffres publiés le 9 novembre. »

Géographiquement, la situation est très hétérogène. Le groupe des « Big 5 » (France, Allemagne, Italie, Espagne, Royaume-Uni), représentant 69 % de la production totale de la zone en 2011, est celui qui a connu la plus forte baisse. Celle-ci est due pour une très grande part à l’Espagne (- 19,4 %), qui ne connaîtra son point bas qu’en 2012 (- 9 %) et se stabilisera en 2013. Au contraire, l’Allemagne a déjà repris sa croissance depuis 2010 ( 3,7 % en 2011, 1,8 % en 2012 et 1,6 % en 2013). La France est sur une tendance similaire ( 3,8 %, 1,7 %, 2,5 %), même si l’augmentation de la TVA sur les travaux de rénovation de 5,5 à 7 % rend cette prévision moins certaine. Les pays nordiques (Danemark, Finlande, Norvège, Suède - soit 9 % du marché de la zone) ont connu dans l’ensemble la plus forte reprise en 2011 (la Finlande et la Suède avaient retrouvé la croissance dès 2010). Elle perdurera jusqu’en 2014. Lanternes rouges, l’Irlande et le Portugal : le point bas de l’activité ne sera pas atteint avant deux ans (- 8,5 % en 2012 et - 2,8 % en 2013 pour le premier, - 12,9 % et - 5 % pour le second). A noter que la Pologne joue un rôle moteur en Europe centrale, même si le pays va connaître une croissance déclinante ( 4,1 % en 2012, 0,3 % en 2013).

Scénario sombre pour les TP

L’époque dorée des plans de soutien au logement est terminée en Europe pour rentrer dans une ère d’austérité. Résultat : la croissance du résidentiel à court terme est lente ( 1,4 % en 2011, 1,3 % en 2012) avant de connaître une vraie embellie en 2013 ( 2,4 %). Des prévisions de croissance économique plus pessimistes et une baisse des investissements publics conduisent à revoir à la baisse le non-résidentiel qui devrait continuer de diminuer en 2012 (- 1,4 %) avant une reprise en 2013 ( 2,1 %). Le scénario est plus sombre dans les travaux publics, en raison de la dépendance de ce secteur aux investissements publics, frappés de plein fouet par les politiques d’austérité. Si le creux de la vague semblait avoir été atteint en 2011, avec une diminution de la production de 3,3 %, les experts d’Euroconstruct parient pourtant sur une nouvelle chute en 2012 (- 2,1 %), puis une stagnation en 2013 ( 0,4 %).

CARTE - 606957.BR.jpg
CARTE - 606957.BR.jpg - ©
PHOTO - 608248.BR.jpg
PHOTO - 608248.BR.jpg - ©
Les faits marquants en 2011

• Le 18 janvier, le Parlement européen approuve un nouveau règlement produits de construction (RPC), qui sera applicable au 1 er juillet 2013. Il remplace la directive produits de construction (DPC).
• Le 12 mai, Hochtief passe définitivement aux mains d’ACS. Le major du BTP espagnol détient désormais 43,1 % du capital de son homologue allemand.
• Le 13 juin, la Direction générale des routes nationales et autoroutes polonaises résilie le contrat la liant au Chinois Covec pour la construction de deux tronçons de l’autoroute A2, celui-ci n’ayant pas payé ses sous-traitants polonais. Il est remplacé par Vinci pour l’un des tronçons.
• Fin septembre, l’Italie et la France trouvent un accord sur le partage des coûts de la portion transfrontalière de la LGV Lyon-Turin, respectant ainsi les exigences de l’Union européenne qui menaçait de supprimer ses financements.
• Le 29 novembre, la Grande-Bretagne annonce qu’elle fait de la construction de nouvelles infrastructures l’élément central de son plan anticrise. Un programme chiffré à 35 milliards d’euros sur les dix ans à venir.

(1) Euroconstruct (www.euroconstruct.org) compte dix-neuf sociétés d’études économiques spécialistes de la construction. Les rapports de la conférence peuvent être obtenus auprès du Bipe, membre français d’Euroconstruct (www.bipe.com).

Cet article fait partie du dossier

Conjoncture 2012

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

AUTODESK REVIT pour les bureaux d'études Fluide

AUTODESK REVIT pour les bureaux d'études Fluide

Date de parution : 06/2019

Voir

Dictionnaire de la maîtrise d’ouvrage publique et privée

Dictionnaire de la maîtrise d’ouvrage publique et privée

Date de parution : 06/2019

Voir

Permis de construire et autorisations d'urbanisme

Permis de construire et autorisations d'urbanisme

Date de parution : 06/2019

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur