En direct

Europe La FNTP ouvre le dialogue avec l’Autriche et la République tchèque
PHOTO - IMG_0015.eps - © FNTP

Europe La FNTP ouvre le dialogue avec l’Autriche et la République tchèque

PATRICK PIERNAZ |  le 24/02/2006  |  transportFrance entièreEurope

Le président de la Fédération nationale des travaux publics a rencontré ses homologues des fédérations autrichienneet tchèque pour évoquer divers thèmes européens transversaux.

Alors que la directive sur les services a été adoptée en première lecture au Parlement européen (voir p. 22), Patrick Bernasconi, président de la Fédération nationale des travaux publics a rencontré à Vienne et à Prague ses homologues autrichiens et tchèques.

Un déplacement placé sous le signe de rencontres bilatérales pour évoquer différents thèmes européens transversaux.

Réseaux de transports. A Vienne, le président de la FNTP a rencontré les présidents des deux fédérations autrichiennes de la construction, Johannes Lahofer, président de BI Bau, et Hans-Peter Haselsteiner président de la FVBI. A cette occasion, ils ont pris des positions communes sur trois sujets d’actualité : la proposition de directive services dont ils saluent les avancées par rapport au projet initial, les réseaux transeuropéens de transports (RTET) et le septième programme cadre de recherche et développement technologique (PCRDT) qu’ils souhaitent voir ouvert aux projets du secteur de la construction.

La réalisation des grands projets européens de transports a été au cœur des discussions, indique Patrick Bernasconi : « Nous sommes préoccupés par la diminution drastique de l’enveloppe allouée aux RTET. Initialement proposée à hauteur de 20,3 milliards d’euros, elle a été réduite de 70 % pour être ramenée à 6 milliards seulement. Cette dotation ne permettra de financer que les tronçons transfrontaliers de 5 projets sur 30 identifiés comme prioritaires. » Une déclaration qui a trouvé un écho auprès de Johannes Lahofer, président de BI Bau qui a déclaré : « La fédération autrichienne partage entièrement l’avis de la FNTP et nous pensons que cette approche bilatérale va attirer d’autres pays pour que nous puissions, avec les forces rassemblées au plan européen, obtenir gain de cause sur le financement de la RTET et sur la prise en compte de la construction dans le septième programme de recherche PCRDT. »

Qualifications et certification. Ces thèmes de discussions ont aussi été abordés lors de la visite de la FNTP à Prague où Patrick Bernasconi a rencontré Vaclav Matyas, président de l’association des entrepreneurs de la construction. « Le premier sujet sur lequel on a trouvé un certain consensus est la reconnaissance des systèmes de qualification et de certification », indique Patrick Bernasconi. « On s’est mis d’accord pour essayer d’avoir une reconnaissance mutuelle de nos systèmes de qualification pour permettre aux entreprises tchèques de travailler en France et aux entreprises françaises de travailler ici. J’ai accepté l’invitation à une conférence, à Prague, à la fin de l’année sur ces problèmes de certification et de qualification des entreprises. »

Si les présidents français et tchèque sont entièrement d’accord sur les positions à adopter sur les sujets évoqués ci-dessus, Vaclav Matyas n’a pas voulu cacher sa préoccupation de voir son pays empêché d’exercer son activité BTP en Europe en particulier chez ses voisins. « Nous ne sommes pas très contents de devoir subir des mesures de protection concernant la circulation de la main-d’œuvre. L’Europe nous impose des périodes de transition qui nous empêchent de travailler sur les marchés allemand et autrichien. »

RangSociétésCA 2004 en millions d’euros
1Strabag5 964
2Alpine-Meyreder1 911
3PORR1 854
4Swietelsky764
5Habau426

Commentaires

Europe La FNTP ouvre le dialogue avec l’Autriche et la République tchèque

Votre e-mail ne sera pas publié

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur