En direct

Euroméditerranée L'année des premiers chantiers

JEAN-MARC MATALON |  le 24/01/1997  |  Collectivités localesTransports

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Collectivités locales
Transports
Valider

Après une année de « mise en place pré-opérationnelle », 1997 s'annonce comme une étape décisive dans la montée en puissance du projet Euroméditerrannée. Au cours des douze prochains mois, les premiers chantiers devraient en effet démarrer dans le triangle « Joliette-Saint-Charles-Belle-de Mai ». C'est en tout cas ce qu'ont annoncé, le 17 janvier dernier, les dirigeants de l'Etablissement Public à l'issue du conseil d'administration qui s'est tenu sous la présidence de Renaud Muselier.

L'entrée en action des grues et des tracto-pelles se fera d'abord sur la zone portuaire d'Arenc, où les premières opérations de démolition sont programmées au deuxième trimestre. Principaux bâtiments concernés : les môles J3 et J4, considérés comme des hangars emblématiques de l'ancienne structure maritime de la ville. Parallèlement, d'autres édifices seront détruits sur le secteur Joliette (l'entrepôt SNCF, une partie du bâtiment France Télécom) et plusieurs opérations d'aménagement devraient être lancées (restructuration de la Place de la Joliette, première phase de construction d'un parking).

Plus au Nord, le site Saint-Charles devrait, lui aussi, se transformer. Le coup d'envoi sera donné pour les travaux préparatoires de la future gare TGV, une cinquantaine de logements disparaîtront sur l'îlot Bernard Dubois et des réseaux seront déplacés.

La rue de la République, artère « structurante » du projet, connaîtra également ses premiers chantiers. Une opération de réhabilitation de 130 logements y sera engagée « avant l'automne », mais le démarrage du programme immobilier devrait être effectif en 1998. Dans le même temps, l'Etablissement Public va poursuivre sa politique d'acquisitions foncières et d'études opérationnelles. Le tunnel de Lajout -et surtout les terrains adjacents- qui sont actuellement propriété de la SNCF, devraient revenir à Euroméditerranée au cours des prochains mois. Les enquêtes publiques relatives à deux ZAC seront également lancées avant la fin de l'année.

Pour mener à bien l'ensemble de ces opérations, qui constituent selon Dominique Becker, le directeur général du projet, le « passage à l'acte » d'Euroméditerranée, l'Etablissement Public dispose pour 1997 d'un budget de 280 millions de francs.

L'Etat apporte 50 % de cette somme ; le reste étant financé par la Ville (25 %), la Région (20 %),le Conseil général (20 %) et la Communauté de Communes (5 %).

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

170 séquences pour mener une opération de construction

170 séquences pour mener une opération de construction

Date de parution : 01/2020

Voir

55 outils pour la conduite de chantier

55 outils pour la conduite de chantier

Date de parution : 01/2020

Voir

Construire avec le bois

Construire avec le bois

Date de parution : 12/2019

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur