En direct

Euroméditerranée et Cofely lancent la première centrale française de géothermie marine
Fonctionnement de la centrale géothermique - © © Cofely GDF Suez

Euroméditerranée et Cofely lancent la première centrale française de géothermie marine

Rémy Mario (Bureau de Marseille du Moniteur) |  le 01/10/2014  |  EntreprisesEnergies renouvelablesFrance Bouches-du-RhônePrincipauté de Monaco

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Performance énergétique
Entreprises
Energies renouvelables
France
Bouches-du-Rhône
Principauté de Monaco
Energie
Technique
Valider

L'unité produisant de l’énergie frigorifique et calorifique entrera en fonctionnement début 2016 et pourra desservir 500 000 m² de bâtiments grâce à un réseau long de 3 km.

A Marseille, Cofely Services (GDF Suez), l’Etablissement public Euroméditerranée, le promoteur Constructa et Foncière des Régions, futurs utilisateurs, ont signé la convention d’engagement pour réaliser sur le site de l’opération d’intérêt national la première centrale en France utilisant l’énergie thermique marine pour alimenter en chaud et en froid 500 000 m² de bâtiments grâce à un réseau long de 3 km.

« Thassalia » va notamment approvisionner le complexe Euromed Center, Les Quais d’Arenc, les Docks, le futur Parc Habité d’Arenc, etc. « Le concept technique sur lequel repose Thassalia n’est pas révolutionnaire mais il intéressant car c’est une solution centralisée qui distribue directement l’énergie frigorifique et calorifique via un réseau. L’intérêt de cette solution par rapport à des installations autonomes est qu’elle permet de réduire les coûts d’exploitation et l’impact environnemental avec moins de consommation d’eau et d’électricité et moins d’émission de CO² » souligne Jean-Pierre Monéger, directeur général adjoint GDF Suez Energie Services. Représentant un investissement de 35 millions d’euros avec 5 millions d’euros d’aides publiques, « Thassalia » a aussi nécessité une longue mise au point de plusieurs années ; la difficulté principale de ce type de projet étant de parvenir à une commercialisation suffisante auprès d’utilisateurs et à un seuil de rentabilité pour pouvoir engager l’opération.

Un potentiel pour les villes de bord de mer

C’est chose faite aujourd’hui et sur le terrain, Cofely Services et Climespace en charge des réseaux au sein de GDF Suez, maîtres d’ouvrage, avec les bureaux d’études Ingevalor (centrale) et Sitetudes (réseaux) ont enclenché le projet (fournitures des composants) et des appels d’offres auprès d’entreprises de BTP sont prévus en début d’année prochaine pour réaliser le chantier proprement dit. La centrale, un équipement de 800 m² pompant l’eau de mer à 5 m de profondeur et la rejetant dans la limite de +5°, sera installée sur le môle d’Arenc, dans l’emprise du Grand Port Maritime de Marseille (GPMM). Elle devrait entrer en fonctionnement début 2016. « A terme, Thassalia pourra encore s’agrandir avec le renouvellement des équipements déjà installés sur les bâtiments d’Euroméditerranée » analyse Jean-Pierre Monéger.

« L’intérêt de cet équipement est qu’il est totalement en phase avec la démarche EcoCité engagée sur Euroméditerraée et il va faciliter la réalisation de bâtiments à énergie positive » souligne François Jalinot, directeur général d’Euroméditerranée.  
Dans l’Hexagone et sur le littoral méditerranéen, seules pour l’heure la Principauté de Monaco (mais avec une production limitée à l’énergie frigorifique) et la ville de La Seyne-sur-Mer (pour 1000 logements environ) se sont engagées dans la géothermie marine. Mais Cofely voit plus loin et considère qu’avec 40% de la population mondiale vivant à moins de 100 km de la mer, le potentiel est grand pour les territoires littoraux dans le cadre notamment de nouveaux projets urbains.



Commentaires

Euroméditerranée et Cofely lancent la première centrale française de géothermie marine

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

(Ré)investir les toits

(Ré)investir les toits

Date de parution : 11/2020

Voir

Marchés privés de construction : guide de rédaction des contrats

Marchés privés de construction : guide de rédaction des contrats

Date de parution : 11/2020

Voir

L'urbanisme commercial

L'urbanisme commercial

Date de parution : 11/2020

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Ajouter Le Moniteur à l'écran d'accueil