En direct

Euroméditerranée 2 confirme ses hypothèses
Le parc des Aygalades sera une pièce maîtresse de la phase 2 de l'opération Euroméditerranée. L'agence de paysages D'ici là a été désignée en 2017 pour en réaliser une première tranche de 4 hectares, baptisée Bougainville. - © FRANÇOIS LECLERCQ

Euroméditerranée 2 confirme ses hypothèses

M. -D. A. |  le 01/06/2018  |  TechniqueBouches-du-Rhône

Simulation -

Tout est parti d'intuitions. Quand en 2008, l'équipe menée par l'architecte et urbaniste François Leclercq a remporté le concours de maîtrise d'œuvre pour aménager la deuxième tranche du grand projet Euroméditerranée, à Marseille, elle a imaginé articuler le futur quartier de 170 hectares autour d'un parc tout en longueur. Pour transformer cette zone d'arrière-port, aride et cisaillée par des infrastructures, notamment ferroviaires, les concepteurs ont esquissé une ligne de vie qui traversera le périmètre, comme pour l'irriguer du nord au sud. Car les 14 hectares de cet espace ne seront pas que verts, ils seront aménagés autour du ruisseau des Aygalades aujourd'hui enfoui et qu'il s'agit de le faire ressurgir.

« Tout le monde a fait l'expérience des bienfaits de l'eau et de la nature et nous tablons sur ce parc pour apporter de la fraîcheur dans le quartier, raconte aujourd'hui François Leclercq. Au départ, la démarche était donc empirique mais c'est une approche assez saine. » Toujours en se fondant sur son instinct et les leçons tirées de l'architecture vernaculaire, l'équipe a aussi structuré les constructions à venir autour de micro-parcs et de cœurs d'îlot plantés, rafraîchis par des points d'eau et ventilés par les brises marines. Autant d'hypothèses que l'établissement public d'aménagement Euroméditerranée a ensuite entrepris de vérifier.

Prise en compte des périodes de canicule. Son responsable de l'innovation et du développement durable, Jean-Christophe Daragon, se souvient qu'à l'époque, « le phénomène des îlots de chaleur était encore méconnu. Nous avions eu les premiers résultats des études menés par la Ville de Paris (lire p. 50-53) mais notre position sur la Méditerranée supposait une situation particulière, et donc des solutions différentes. Nous souhaitions à la fois participer à l'amélioration des connaissances scientifiques et émettre des prescriptions concrètes pour la réalisation de cette phase 2. » Météo-France, à partir de 2011, a simulé l'impact de l'aménagement sur ce territoire par temps de canicule. Plusieurs scénarios ont alors été envisagés. Le futur d'Euromed 2 a, par exemple, été étudié avec le parc des Aygalades… mais aussi, sans.

Deux ans plus tard, l'étude de Météo-France a démontré l'impact positif du projet Euromed 2 « si on le compare à la ville actuelle ». Elle souligne notamment que la création du parc abaisserait la température de 2,5 °C à 4 °C par rapport à une version dépourvue de cet espace. Surtout, son influence bénéfique sur les environs est établie. En général, la fraîcheur des espaces verts profite peu aux quartiers alentour. Dans le cas marseillais aussi, « l'effet demeure relativement localisé et ne dépasse pas les 100 mètres », précise le document. Mais ce grand jardin, dont la partie sud sera mise en œuvre à partir de 2019 par l'agence de paysages D'ici là, présentera à terme une forme allongée qui lui permettra de modifier le climat sur une zone de « 59 hectares, soit 30 % de la surface totale de l'aménagement », affirme Météo-France.

Le futur parc aura une influence plus ou moins prononcée sur 30 % du territoire d'Euromed 2.

Jean-Christophe Daragon précise encore que l'étude a permis de vérifier que « la végétalisation dans les cœurs d'îlot pourra faire gagner autour de 1 °C. Nous avions déjà cette exigence de verdissement auparavant mais ce travail nous a permis d'avoir des arguments plus fermes quand nous devons amener les promoteurs à conserver de la pleine terre dans leurs aménagements. » Dans les négociations, chaque degré compte.

 

PHOTO - 13265_806874_k3_k1_1902257.jpg
PHOTO - 13265_806874_k3_k1_1902257.jpg
PHOTO - 13265_806874_k4_k1_1902260.jpg
PHOTO - 13265_806874_k4_k1_1902260.jpg

Commentaires

Euroméditerranée 2 confirme ses hypothèses

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Négoce 446 - Spécial TOP 100 de la distribution bâtiment-bricolage 2018

Négoce 446 - Spécial TOP 100 de la distribution bâtiment-bricolage 2018

Presse - Vente au n°

Prix : 25.00 €

Voir

L'expertise immobilière en 50 fiches pratiques

L'expertise immobilière en 50 fiches pratiques

Livre

Prix : 65.00 €

Auteur : Éditions du Moniteur

Voir

Aide-mémoire - Ouvrages en béton armé

Aide-mémoire - Ouvrages en béton armé

Livre

Prix : 35.00 €

Auteur : Dunod, Éditions du Moniteur

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookiesOKEn savoir plusX