Eurocil veut créer 1000 logements pour les jeunes entrant dans l'entreprise

Defawe Philippe |  le 11/09/2007  |  France entièreLogementDéveloppement durableEnvironnementHaute-Vienne

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

France entière
Immobilier
Logement
Développement durable
Environnement
Haute-Vienne
Seine-Saint-Denis
Hauts-de-Seine
Paris
Santé
Réglementation
Technique
Valider

Le réseau Eurocil, qui rassemble 13 grands collecteurs du 1% logement, vient de lancer un nouveau concept de résidences pour les jeunes en démarrage d'activité professionnelle. L'objectif est de produire un millier de logements d'ici à la fin 2008.

Le public concerné est de 80.000 personnes de moins de 25 ans par an. Il s'agit souvent de jeunes qui quittent le foyer parental et changent de région pour un premier emploi. Mais certains sont contraints de ne pas donner suite à une proposition de travail, faute de logement. Le 1% logement, dont la vocation est de loger les salariés des entreprises, ne pouvait pas se désintéresser de cette question. Eurocil, qui estime que les actions en faveur de la mobilité constituent un de ses points forts, a donc créé ce nouveau concept de résidences, baptisées Moov'access.
A Toulouse-Blagnac, où une résidence de 66 logements ouvre, 22 sont pour les ces jeunes à côté de 44 autres logements en résidence étudiante gérée par le CROUS. Les loyers sont modérés: pour un T1 de 19m2, il est de 160 euros/mois HC (270 avec charges, y compris eau chaude et froide et électricité) avant APL. D'autres résidences vont sortir à Limoges, Rouen…
"Nous sommes un interlocuteur unique et nous assurons la construction, le financement, la gestion et l'attribution des logements", explique Philippe Berger, directeur du développement d'Eurocil pour faire la différence entre ces résidences et les foyers de jeunes travailleurs. Les logements sont financés en PLAI (HLM très sociaux), sauf exception.

Logements CQFD
Pour pouvoir proposer une offre rapidement, le réseau entend s'appuyer sur le programme CQFD lancé il y a deux ans par Jean-Louis Borloo pour développer des logements moins chers. Conformément à l'article 75 du code des marchés publics, un groupement d'Entreprises sociales pour l'habitat (ESH) va être constitué au niveau d'Eurocil pour lancer un appel d'offre. Celui-ci doit être publié ces jours-ci afin de sélectionner un des lauréats de CQFD avec lequel un accord cadre sera négocié. Les ESH passeront ensuite des marchés directement avec lui. L'accent est évidemment mis sur le développement durable. "Le problème du développement durable, c'est que les loyers de sortie sont les mêmes. Mais sur les résidences sociales, on facture les loyers et les charges. Elles sont donc plus facilement concernées par le développement durable que les logements familiaux", explique Philippe Berger.
Les nouvelles résidences seront développées aussi en région parisienne. Des contacts sont pris en Seine-Saint-Denis et dans les Hauts-de-Seine derrière La Défense. A Paris, place d'Aligre, 20 logements d'une résidence pour le CROUS, sont réservés aux jeunes entrant dans la vie active ou en mobilité.

Françoise Vaysse

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Évaluer un terrain à bâtir par la comparaison ou le compte à rebours immobilier

Évaluer un terrain à bâtir par la comparaison ou le compte à rebours immobilier

Date de parution : 06/2019

Voir

L'expertise immobilière en 50 fiches pratiques

L'expertise immobilière en 50 fiches pratiques

Date de parution : 09/2018

Voir

Traité des baux commerciaux

Traité des baux commerciaux

Date de parution : 12/2017

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur