Etat des lieux de la distribution Bâtiment
Couverture du numéro spécial de Négoce "Top 100" - © © Négoce

Etat des lieux de la distribution Bâtiment

le 26/07/2010  |  PME du BTPEntreprises

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Négoce
PME du BTP
Entreprises
Valider

L'an dernier, les clignotants ont largement viré au rouge : l'activité cumulée des filières Bâtiment et Bricolage a dévissé de près de 8 points (en valeur). "Au global, l'enlisement dans la crise a réduit quasiment à néant cinq années de croissance constate" le journal Négoce qui dresse, dans un numéro spécial, un état des lieux complet de la profession et un classement des 100 premiers acteurs.

Si le chiffre d'affaires des GSB (grandes surfaces de bricolage) ne s'est replié que de 2,4 % (après - 1,1 % sur 2008), la distribution professionnelle a payé un plus lourd tribut. Tous métiers confondus, ce circuit a vu ses ventes plonger de 9,4 % (- 0,2 % en 2008) en raison, principalement, des fortes contre-performances dans les métiers des bois et matériaux dont l'activité a respectivement plongé de - 13,4 % et - 11,1 %. Dans un contexte de tension sur les prix en rayons et de déflation des devis chez les artisans, la logique du soft-discount et du DIY (le « faire soi-même ») aurait-elle profité aux réseaux de détail ? En tout cas, à un Top 100 d'écart, le circuit grand public aurait gagné 1 à 2 % de PdM selon les chiffres de Développement Construction publiés par Négoce. La lente montée en charge de l'e-commerce chez les grossistes permettra-t-elle de gommer, à terme, ce mouvement de balancier ?

Une chose est sûre, pour cette 16e édition, ce hit-parade de la distribution n'accueille aucun nouvel acteur dont les ventes dépassent le milliard d'euros. Au contraire ! Trois acteurs de poids sont même relégués en seconde division. Autre bouleversement, sans doute imputable à la crise : les PME de 100 à 999 M€ de CA ont gagné un peu de terrain en termes de parts de marché grâce à une politique de proximité leur assurant, a priori - et en dépit de l'actuelle zone de turbulences -, une plus grande réactivité. Enfin, si jusqu'alors les leaders de chaque filière trustaient, peu ou prou, 30 % de la valeur de leur marché respectif, cette règle d'airain semble mise en sourdine. Momentanément en tout cas.
Même le Groupe Point.P, pourtant champion toutes catégories, est passé sous les fourches caudines. Seuls Kingfisher (avec 30,94 % des ventes du marché du bricolage) et Sonepar (38,65 % du négoce électricité) ont été épargnés. À l'heure où le gouvernement prépare un « small business act » à la française, les paradigmes économiques du secteur ne seraient-ils pas en train de changer de braquet ? La quête de taille critique ne serait-elle plus tout à fait suffisante pour attirer utilisateurs et clients finaux ?

Pour commander le numéro spécial de "Négoce" avec l'intégralité du classement des 100 premiers acteurs de la distribution Bâtiment et Bricolage, ainsi que les classements et les analyses par secteurs d'activité, cliquez ici.

Pour découvrir le sommaire de ce numéro spécial, cliquez sur le lien ci-dessous

Commentaires

Etat des lieux de la distribution Bâtiment

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Diagnostic, entretien et réparation des ouvrages en béton armé en 44 fiches pratiques

Diagnostic, entretien et réparation des ouvrages en béton armé en 44 fiches pratiques

Date de parution : 03/2020

Voir

Contrats publics n° 206 - Février 2020

Contrats publics n° 206 - Février 2020

Date de parution : 02/2020

Voir

Accessibilité en ville : guide des équipements publics

Accessibilité en ville : guide des équipements publics

Date de parution : 02/2020

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur