En direct

Et si vous participiez vous aussi à l’édification d'«Un monde parfait»?
"Un monde parfait"... - © © Martine Feipel et Jean Bechameil

Et si vous participiez vous aussi à l’édification d'«Un monde parfait»?

Service architecture et urbanisme |  le 29/04/2014  |  France entièreParisHauts-de-SeineProfessionArchitecture

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Culture
France entière
Paris
Hauts-de-Seine
Profession
Architecture
Valider

Les plasticiens Martine Feipel et Jean Bechameil font appel au financement participatif pour réaliser une sculpture monumentale des «Orgues de Flandres» (Paris 19e)…

En 2013, Martine Feipel et Jean Bechameil avaient réalisé six sculptures monumentales inspirées des tours-nuages du quartier Pablo-Picasso à Nanterre, construites par Emile Aillaud ; et de la dernière barre de la Cité des 4000 à la Courneuve (Clément Tambuté et Henri Delacroix, architectes). Des constructions auto-financées de 1,5m à 3,5m de hauteur (plus de 4,50m de longueur pour la barre des 4000).

Orgues

Pour leur prochaine exposition au Pavillon de l’Arsenal qui ouvrira fin juin, ils souhaitent créer une nouvelle sculpture présentant les «Orgues de Flandres» construits à Paris 19e par l’architecte Martin Schultz Van Treeck entre 1967 et 1976. Cette opération de 1950 logements se répartit en quatre tours et deux grands bâtiments linéaires de 15 étages situés le long de l’avenue de Flandres. Cette nouvelle pièce sera réalisée à l’échelle 1/50. Elle devrait avoir un diamètre d’environ 50-60 cm et s’élever à une hauteur approximative de 3m. Pour enrichir le paysage de ce «monde parfait», les plasticiens font appel à un financement participatif et espèrent réunir 15000 euros.

Un monde parfait, beau et fonctionnel

«Notre travail porte sur l’architecture moderne et "utopiste" des années 50-70 et plus spécialement sur les habitations sociales de cette époque : les Grands Ensembles. Alors que la vision des architectes et des urbanistes de cette époque promettait un monde parfait, beau et fonctionnel, ces bâtiments sont aujourd’hui considérés comme les enfants terribles de l’architecture, souvent mal aimés et associés à la ghettoïsation, aux démolitions ou aux émeutes. Dans ce décalage entre les idéaux de l’époque et la réalité d’aujourd’hui se dégage un sens qui nous affecte profondément.» précisent-ils. «C’est la monumentalité et l’idée de progrès de cette architecture, unique en son genre et partiellement en voie de disparition, qui nous intéresse et sur laquelle nous souhaitons continuer à travailler en tant qu’artistes plasticiens.»

Exposition présentée au Pavillon de l’Arsenal, de la fin juin 2014 jusqu’au week-end de la Nuit Blanche, le 7 octobre 2014.

Commentaires

Et si vous participiez vous aussi à l’édification d'«Un monde parfait»?

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Construire avec le bois

Construire avec le bois

Date de parution : 12/2019

Voir

Mener une évaluation environnementale

Mener une évaluation environnementale

Date de parution : 11/2019

Voir

Propriétés et caractéristiques des matériaux de construction

Propriétés et caractéristiques des matériaux de construction

Date de parution : 11/2019

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur