En direct

Et les gagnants ne sont pas…
Marie-Douce Albert, journaliste Le Moniteur - © Bruno Levy/LE MONITEUR
Chronique

Et les gagnants ne sont pas…

Marie-Douce Albert |  le 02/11/2018  |  ProfessionMinistère de la CultureGrand prix de l'urbanismeGrand Prix national de l'architecture

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Profession
Architecture
Ministère de la Culture
Grand prix de l'urbanisme
Grand Prix national de l'architecture
Valider

Coup de griffe -

Au grand jeu des ressemblances, le Grand Prix national de l'architecture (GPNA) et le Grand Prix de l'urbanisme (GPU) marquent des points. Ils sont auréolés du prestige d'être attribués, l'un sous la houlette du ministère de la Culture et, l'autre, sous celle du ministère chargé de l'aménagement du territoire. Ils couronnent les œuvres complètes et incontestables de maîtres d'œuvre exemplaires, tel l'architecte Pierre-Louis Faloci, il y a quelques jours (lire page 22), et les paysagistes et urbanistes de l'Agence TER, dans quelques semaines. Et s'il fallait une dernière similitude : à la fin, ce n'est ni Patrick Bouchain, ni Philippe Madec qui gagne.

Ils ont pourtant frôlé la consécration. Finaliste du GPU 2017 et du GPNA 2018, Philippe Madec a opéré un chassé-croisé avec Patrick Bouchain pressenti pour le GPU 2018 et le GPNA 2016. Vous suivez ? Patrick Bouchain aurait d'ailleurs figuré, cette année encore, sur la shortlist des architectes s'il ne s'était désisté au nom de sa proximité avec Françoise Nyssen, alors ministre de la Culture. On comprendra aussi que ce multi-nommé jamais récompensé se lasse d'être le Poulidor de l'architecture.

Son cas, il est vrai, est délicat. L'homme ne se présente pas comme urbaniste et n'a quasiment jamais été inscrit à l'Ordre des architectes. Quant à Philippe Madec, il serait trop urbaniste pour les architectes et trop architecte au goût des urbanistes.

Pourtant, tous deux sont des modèles pour nombre de leurs cadets, le premier comme un défricheur du réemploi et le promoteur d'une architecture fabriquée avec ses utilisateurs, et le second comme un pionnier de la construction durable et le partisan d'un aménagement plus équilibré des territoires. Il faut croire qu'à force de flouter les limites de leur pratique, ils ne rentrent plus dans les cases.

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

L'assurance construction

L'assurance construction

Date de parution : 04/2019

Voir

La concession d'aménagement et ses alternatives

La concession d'aménagement et ses alternatives

Date de parution : 04/2019

Voir

Urbanisme de dalle

Urbanisme de dalle

Date de parution : 03/2019

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur