En direct

Et l'acoustique devint visible

P. F. |  le 24/11/2017  |  SantéTechniqueEnvironnementCommunicationNumérique

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Santé
Technique
Environnement
Communication
Numérique
Valider
BIM -

Utilisateurs réguliers des modélisations 3D, la plupart des bureaux d'études (BE) acoustiques ont abordé l'arrivée de la maquette numérique et du building information modeling (BIM) comme une suite logique. « Même s'ils sont encore minoritaires dans nos affaires, nous traitons de plus en plus de projets en BIM en niveau 2, qui demandent de renseigner les caractéristiques acoustiques de chaque élément », témoigne Chiara Simeone, du BE Acoustique et Conseil. Un travail parfois fastidieux, qui nécessite de saisir manuellement l'indice d'affaiblissement de chaque paroi, le coefficient d'absorption de chaque revêtement, l'émission de chaque équipement technique…

Mais un travail utile, insiste Philippe Guignouard, directeur du BE Lasa : « Comme plate-forme collaborative, le BIM est intéressant parce qu'il nous permet de suivre en continu les modifications apportées par les autres intervenants du chantier. De même, il nous permet de diffuser nos informations et de faire prendre conscience à tout le monde que l'acoustique n'est pas qu'une question de qualité d'aménagement mais la somme des choix opérés en structure, dans les équipements techniques, les matériaux… »

« Véritable chance ». Les bénéfices ne se limitent pas à une meilleure visibilité de l'acoustique dans l'équipe de maîtrise d'œuvre. L'outil a été pensé pour générer des alertes en fonction des modifications apportées par les autres BE, et cette fonctionnalité est amenée à se généraliser avec l'amélioration des outils informatiques. La dernière version du logiciel Acoubat BIM, développé par Cype avec le soutien du CSTB, intègre ainsi une interface qui permettra de réaliser les calculs acoustiques directement

via la plate-forme d'échange, mais aussi une base de données de plusieurs milliers de produits et systèmes constructifs. « Cela ne veut pas dire que les acousticiens pourront être remplacés demain par des calculettes, sourit Chiara Simeone. Les projets garderont leur complexité et il faudra toujours pouvoir répondre aux points singuliers. » Philippe Guignouard est du même avis : « Les logiciels métiers devront rester aux mains des bureaux d'études spécialistes. Mais pour l'acoustique, dont le travail est intimement lié au projet architectural, disposer de tous les éléments de conception grâce au BIM est une véritable chance. »

PHOTO - 10087_634482_k2_k1_1528975.jpg
PHOTO - 10087_634482_k2_k1_1528975.jpg - © AGENCE KARAWITZ
PHOTO - 10087_634482_k3_k1_1528976.jpg
PHOTO - 10087_634482_k3_k1_1528976.jpg - © STUDIO 4

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

L'assurance construction

L'assurance construction

Date de parution : 04/2019

Voir

La concession d'aménagement et ses alternatives

La concession d'aménagement et ses alternatives

Date de parution : 04/2019

Voir

Urbanisme de dalle

Urbanisme de dalle

Date de parution : 03/2019

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur