En direct

Jurisprudence

Essonne Une gare autoroutière va être construite sur l'A10

GRAZIELLA RIOU |  le 23/03/2001  |  TransportsCollectivités localesRéglementationEssonneFrance entière

Signature d'une convention entre le conseil général et COFIROUTE

Le concept est innovant, mais le principe s'inscrit en droite ligne des orientations fixées par le plan de déplacements urbains d'Ile-de-France. Il s'agit de permettre aux automobilistes de troquer leur véhicule particulier contre un bus afin de se rendre dans le secteur d'Orsay (université) ou de la zone d'activités de Courtaboeuf. L'échange se fera sur un parking relais situé en bordure de l'A10, dans la commune de Briis-sous-Forges. Un bâtiment regroupera un local de gardien, un hall d'information, un standard « appel bus » et des services aux usagers. Cette gare autoroutière accueillera aussi des lignes de transport en commun gérées par le district de Limours, à l'initiative de ce projet, en connexion avec les lignes structurantes départementales circulant sur l'autoroute. Dans un premier temps, un parc de 4 véhicules de 25 places chacun est prévu pour assurer le transport des automobilistes.

Une première en France

Cette opération originale que le district a élaborée avec l'appui technique des services du conseil général a dû être soumise à l'avis du Conseil d'Etat. En effet, la réglementation relative aux autoroutes concédées ne permet pas ce type d'aménagement. De son côté, le ministère de l'Equipement a donné son feu vert à plusieurs conditions : la qualification d'aménagement expérimental, la vérification de la longueur des voies d'entrée et de sortie, le respect d'une distance minimale de 1 200 m entre la sortie de l'aménagement et l'entrée de l'aire de Briis-sous-Forges, une signalisation horizontale et verticale indiquant l'accès réservé aux bus, l'amélioration de la sécurité des piétons et des usagers des lignes de bus...

La maîtrise d'ouvrage hors domaine autoroutier sera assurée par le conseil général. Le coût total du projet est estimé à 3,58 millions d'euros HT (23,5 millions de francs). Son financement sera assuré par le département (1,41 million d'euros), le Syndicat des transports d'Ile-de-France (910 120 euros) et la région Ile-de-France (1,25 million d'euros). Ce projet a fait l'objet d'une convention entre le conseil général et la société Cofiroute, concessionnaire de l'A10.

DESSIN : A côté du parking relais, un bâtiment abritera des services destinés aux usagers.

Commentaires

Essonne Une gare autoroutière va être construite sur l'A10

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Droit et gestion des collectivités territoriales - 2018

Droit et gestion des collectivités territoriales - 2018

Livre

Prix : 83.00 €

Auteur : Éditions du Moniteur

Voir

Décrypter les finances publiques locales

Décrypter les finances publiques locales

Livre

Prix : 59.00 €

Auteur : Éditions du Moniteur

Voir

Négoce 446 - Spécial TOP 100 de la distribution bâtiment-bricolage 2018

Négoce 446 - Spécial TOP 100 de la distribution bâtiment-bricolage 2018

Presse - Vente au n°

Prix : 25.00 €

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur