En direct

ESSONNE Logement social : le conseil général accroît son effort

GRAZIELLA RIOU |  le 26/03/1999  |  Collectivités localesEssonneHauts-de-SeineVal-de-MarneVal-d'Oise

Jusqu'alors, le conseil général versait des aides à la réhabilitation du parc social, à hauteur de 10 000 francs par logement. C'est à ce titre, par exemple, que 2,26 millions de francs ont été destinés à la réhabilitation de logements dans la cité « Moulin à Grais », à Verrières-le- Buisson.

Mais l'assemblée départementale vient de décider de faire plus. Pour les futures opérations de réhabilitation, l'aide du conseil général pourra atteindre 20 000 francs : elle variera en fonction de la nature des travaux et de la typologie des appartements. Par ailleurs, à l'intérieur de cette enveloppe, une dotation sera destinée à la réhabilitation et à la sécurisation des parties communes des immeubles, et à la requalification des espaces extérieurs. Plus de 30 000 logements seront concernés par cette mesure.

Commentaires

ESSONNE Logement social : le conseil général accroît son effort

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur

AMC N°270 - SPÉCIAL INTÉRIEURS 2018

AMC N°270 - SPÉCIAL INTÉRIEURS 2018

Presse - Vente au n°

Prix : 29.00 €

Voir

Opérations Immobilières n°106 - Loi ELAN

Opérations Immobilières n°106 - Loi ELAN

Presse - Vente au n°

Prix : 37.00 €

Voir

Aménager sans exclure, faire la ville incluante

Aménager sans exclure, faire la ville incluante

Livre

Prix : 24.00 €

Auteur : Éditions du Moniteur

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookiesOKEn savoir plusX