En direct

Espéranto technocratique

Par Dominique Errard, rédacteur en chef |  le 22/01/2016  |  Evénement

Charabia, baragouin, galimatias, amphigouri… Nos dictionnaires ne manquent pas de mots colorés pour qualifier les langages incompréhensibles que nous utilisons tous les jours dans nos environnements professionnels. Ils sont généralement parsemés de ces termes formés de syllabes ou de suites de lettres que sont les acronymes. Ils nous donnent l’illusion d’appartenir davantage à notre communauté professionnelle. A son élite savante.
L’urbanisme est à la pointe de ce jargon. L’architecte Frédéric Bonnet, Grand prix en la matière - l’urbanisme, bien sûr -, le dit dans son rapport sur l’aménagement des territoires urbains et ruraux, remis il y a quelques jours à Sylvia Pinel. Le propos pourrait rester anecdotique si l’enjeu n’était pas de faire adhérer les habitants à l’évolution de leur territoire. De les amener à participer à la protection des paysages, du patrimoine, et de les rapprocher des décisions qui font évoluer leur cadre de vie.
Un « projet de territoire » vaut mieux qu’un impénétrable PADD. Les AVAP, qui succèdent aux très énigmatiques ZPPAUP, nous dépriment. Et le très récent SRADDT, tout aussi opaque et imprononçable comme le remarque l’auteur du rapport, apparaît comme la caricature de cet espéranto technocratique désespérant. Celui-ci prive non seulement le propos de sens, encourage la démobilisation et, comme le remarque Michel Roy, architecte-conseil de l’Etat, « développe une forme de pouvoir technocratique de l’Etat par le langage, seul à détenir et inventer les clefs d’un dialecte qui paralyse tout dialogue constructif ».
Ce n’est bien sûr pas l’unique message de ce rapport riche en témoignages et propositions sur nos territoires ruraux. Le renforcement de la qualité de leurs aménagements est vital pour leur développement. Et il ne se fera pas sans l’implication des citoyens, élus ou non, à toutes les échelles territoriales. CQFD !

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Hors-série Le Moniteur - Annuel Immobilier 2019

Hors-série Le Moniteur - Annuel Immobilier 2019

Presse - Vente au n°

Prix : 35.00 €

Voir

Batiprix Bordereau 2019 - 36 ème édition

Batiprix Bordereau 2019 - 36 ème édition

Livre

Prix : 98.00 €

Auteur : Groupe Moniteur

Voir

Hors-série AMC : 50 ans d'architecture

Hors-série AMC : 50 ans d'architecture

Presse - Vente au n°

Prix : 29.00 €

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur