En direct

Espaces verts : le double pari numérique de Frédéric Bondoux
Frédéric Bondoux, créateur de SalonVert, prolonge sur la toile son métier de mise en relation entre les professionnels des espaces verts. - © © Profield Events

Espaces verts : le double pari numérique de Frédéric Bondoux

Laurent Miguet |  le 05/10/2016  |  Aménagements extérieursSportBâtiment

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Paysage
Aménagements extérieurs
Sport
Bâtiment
Valider

SalonVert et les 48 heures du gazon Sport pro, les deux événements phare de Profield Events dans le champ du paysage, disposeront de leur prolongement numérique dans les mois à venir. Ces projets motiveront la création d’une entreprise dédiée au digital au sein du groupe dirigé par Frédéric Bondoux, créateur des deux événements.

Le 15 novembre prochain, les intendants des gazons et sols sportifs de l’élite du rugby, du foot, du golf et de l’équitation disposeront d’un lieu d’échange sur la toile, « à mi-chemin entre le site d’infos et le réseau social », précise Frédéric Bondoux, P-DG de Profield  Events. Prolongement du rendez-vous biennal lancé en novembre 2015 au Stade de France sous la marque des « 48 heures du gazon Sport pro », cette première diversification digitale répond à un besoin que deux journées intensives de conférences tous les deux ans ne peuvent suffire à satisfaire.

Toute l’offre en un clic

L’acte II de la diversification numérique de Profield Events se jouera en janvier prochain, avec la mise en ligne de « tous les produits neufs vendus en France aux professionnels des espaces verts, qu’il s’agisse de matériels, d’intrants ou de végétaux », promet Frédéric Bondoux. Sans franchir le cap de la vente en ligne, le fournisseur annonce plus de 1000 références dès le démarrage, pour économiser au consommateur les fastidieuses navigations de site en site. « L’étude de marché nous a convaincus qu’il n’existe aucune offre de ce type. Ce projet prolonge naturellement notre métier de mise en relation, dans des milieux que nous connaissons bien et où le digital pèse de plus en plus », commente Frédéric Bondoux. Pour tester en live la complémentarité entre le salon et le nouveau média, il faudra attendre l’édition sud-est de SalonVert qui, en 2017, réalisera un léger mouvement vers le nord : la manifestation quitte la région de Valence pour s’approcher de Lyon.

Commentaires

Espaces verts : le double pari numérique de Frédéric Bondoux

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Le Moniteur n°6000 du 26 octobre 2018

Le Moniteur n°6000 du 26 octobre 2018

Date de parution : 10/2018

Voir

Aménager sans exclure, faire la ville incluante

Aménager sans exclure, faire la ville incluante

Date de parution : 06/2018

Voir

Une trajectoire métropolitaine - L'exemple de Toulouse

Une trajectoire métropolitaine - L'exemple de Toulouse

Date de parution : 04/2016

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur