En direct

Eric Achille Albisser Chercheur en architecture et urbanisme

le 05/11/2010  |  Haut-RhinAménagementArchitectureEuropeInternational

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Haut-Rhin
Aménagement
Architecture
Europe
International
Valider

Comme Paul Valéry, Eric Albisser voit dans l’ordre et dans le désordre « les deux dangers qui menacent le monde » : même si elle ne lui a pas porté chance lorsqu’il l’a utilisée dans son dossier de titularisation à l’Ecole d’architecture de Strasbourg (Ensas) cette citation de l’écrivain structure sa vie professionnelle d’enseignant et de chercheur en architecture et urbanisme.

Comment mieux que dans cette discipline exprimer la tension féconde entre ordre et désordre ? Né en 1961 dans la région mulhousienne, Eric Albisser n’a saisi cette évidence qu’après une errance post-soixante-huitarde entre voyage en Inde et boulots d’ouvrier en Suisse. Pour valider sa vocation par le diplôme en 1993, il a logiquement inversé l’ordre habituel en commençant par la pratique chez le strasbourgeois Heinz & Associés, avec qui il a côtoyé Rem Koolhaas. Puis il n’a plus jamais quitté l’école : co-responsable du pôle « Développement durable », il la représente au sein d’Alsace Energivie, cluster régional consacré au bâtiment à énergie positive.

L’assise institutionnelle n’a pas entamé le plaisir de bousculer l’ordre établi : dans le master « Mutation des formes urbaines » qu’il dirige, l’inversion est devenue une méthode pédagogique. L’exercice du « super îlot écologique » pose la contrainte d’un espace construit dans sa périphérie, et de plus en plus vert à l’approche du centre, interdit aux flux automobiles. Eric Albisser ne possède plus de voiture depuis deux ans, même s’il reste un passionné des véhicules de collection : un virage pris sans aucun regret, car les remises en cause et les contraintes nécessitées par l’éco-urbanisme ne font que stimuler cet adepte de la décroissance sereine, aussi sérieux que malicieux, rigoureux que fantaisiste. De l’architecture bio-climatique, il se plaît à répéter qu’elle « réduit le nombre de possibles à 10 000, au lieu d’un million ». Ce qui laisse un vaste champ aux bâtisseurs et aux rêveurs.

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Diagnostic, entretien et réparation des ouvrages en béton armé en 44 fiches pratiques

Diagnostic, entretien et réparation des ouvrages en béton armé en 44 fiches pratiques

Date de parution : 03/2020

Voir

Valorisation de l’immobilier d’entreprise par l'externalisation des actifs et autres solutions

Valorisation de l’immobilier d’entreprise par l'externalisation des actifs et autres solutions

Date de parution : 02/2020

Voir

Contrats publics n° 206 - Février 2020

Contrats publics n° 206 - Février 2020

Date de parution : 02/2020

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur