En direct

Equerre d’argent 2021 : le jury au grand complet
Christian de Portzamparc, architecte et président du jury 2021 des Prix d'architecture du Moniteur/AMC. - © Zoltan Media Plus

Equerre d’argent 2021 : le jury au grand complet

Service Architecture & Urbanisme |  le 26/10/2021  |  CultureRéalisationsEquerre d'argentEquerre d'argent 2021France

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Architecture
Culture
Réalisations
Equerre d'argent
Equerre d'argent 2021
France
Valider

Le 22 novembre au soir, le jury des prix d’architecture 2021 du Moniteur/AMC, présidé par Christian de Portzamparc, dévoilera son palmarès. Découvrez aujourd’hui ceux et celles qui le composent...

Architectes, paysagiste, préfet, maître d’ouvrage, rédacteurs en chef... Les douze jurés chargés de désigner les lauréats des 39e prix d’architecture du Moniteur/AMC - dont la très convoitée Equerre d’argent - annonceront leurs choix le 22 novembre au soir, lors d’une cérémonie retransmise sur la plate-forme numérique dédiée à l’événement (inscriptions ici).

Le jury aura préalablement auditionné les architectes et les paysagistes des 25 opérations nommées cette année, sélectionnées parmi plus de 250 dossiers de candidature, par les journalistes «architecture» du «Moniteur» et «AMC».

Cinq catégories sont représentées - «habitat», «lieux d’activités», «culture, jeunesse et sport», «espaces publics et paysagers» et «première œuvre» - pour des prix qui, rappelons-le, récompensent à parts égales, l’architecte (et/ou le paysagiste), ainsi que l’indispensable maître d’ouvrage qui lui a accordé sa confiance.


Le jury 2021 sera placé sous la présidence de Christian de Portzamparc, architecte, Grand prix national de l’architecture (1992), Prix Pritzker (1994), lauréat de l’Equerre d’argent (1988 et 1995).

Il comprend les personnalités suivantes :

Stephen Barrett, architecte partenaire (Rogers-Stirk-Harbour + Partners)
Membre de l’agence fondée par Richard Rogers depuis 1993 et partenaire depuis 2016. L’agence londonienne, également implantée en Australie et en Chine, dispose désormais d'une antenne parisienne.

Lina Ghotmeh, architecte, (Lina Ghotmeh—Architecture)
Née à Beyrouth (Liban), Lina Ghotmeh a fondé son agence en 2016 à Paris. Elle avait étudié à l'université américaine de Beyrouth et à l’Ecole spéciale d'architecture (ESA) de Paris, où elle a été professeur associé de 2008 à 2015. Elle enseigne actuellement à la Yale School of Architecture et University of Toronto et copréside la RST Arches (le Réseau disruptif sur les architectures extrêmes). Lauréate des Nouveaux albums de la jeune architecture (Naja) en 2008, Lina Ghotmeh a remporté, alors avec ses associés de l’agence DGT Architects, le Grand prix Afex 2016 pour le Musée National estonien.

Olivier Haye, directeur délégué (Sogelym-Dixence)
Architecte, Olivier Haye est également  diplômé de l’Essec Business School, titulaire d’un Master de management immobilier. Il a été directeur de la maîtrise d’ouvrage chez Gecina pendant 10 ans et,  auparavant, responsable du département maîtrise d’ouvrage chez Covéa.

Pierre-René Lemas, préfet
Haut fonctionnaire, directeur de cabinet du président du Sénat de 2011 à 2012, il est, entre 2012 et 2014, secrétaire général de la présidence de la République puis devient directeur général de la Caisse des dépôts jusqu'en décembre 2017. Il a présidé le groupe de réflexion «pour la qualité d’usage et la qualité architecturale des logements sociaux» dont les propositions ont fait l’objet d’un rapport remis en janvier à la ministre de la Culture et à sa collègue déléguée au Logement.

Léa Mosconi, architecte, présidente de la Maison de l’architecture en Ile-de-France
Architecte HMONP, docteure en architecture, maîtresse de conférences à l’école d’architecture de Nantes et chercheuse au laboratoire «Ambiances Architectures Urbanités», unité mixte de recherche 1563, CNRS/MCC, Léa Mosconi préside la Maison de l’architecture en Ile-de-France depuis mai 2021 où elle a succédé à Dominique Boré.

Félix Mulle, architecte (Atelier de l’Ourcq)
Lauréat du prix de la Première œuvre 2020, Félix Mulle, 38 ans, a été également distingué par les Albums des jeunes architectes et paysagistes (Ajap) en 2016, ainsi que par le Palmarès des jeunes urbanistes (2016).

Umberto Napolitano, architecte (LAN)
Prix 2020 de la catégorie «culture, jeunesse et sport», Umberto Napolitano a étudié l’architecture à l’université Federico II de Naples et à l’école Paris-La Villette. Il fonde l’agence d’architecture LAN (Local Architecture Network) avec Benoit Jallon en 2002. Il a été professeur à la Columbia University de New York (USA) et enseigne actuellement à l’AA (Architecture Association) School of Architecture à Londres. Membre de l’académie d’architecture depuis 2016.

Franck Poirier, paysagiste, (Base - Paysage et urbanisme)
Cofondateur de Base (Bien Aménager Son Environnement) agence parisienne de paysage fondée en 2000 aux côtés de Bertrand Vignal et Clément Willemin, tous trois paysagistes DPLG, diplômés de l’école de Versailles.

Marie Schweitzer, architecte
Architecte, urbaniste, mais aussi charpentière et enseignante à l’école d’architecture de Paris-Val-de-Seine, Marie Schweitzer est membre titulaire de l’académie d’architecture et architecte-conseil de l’Etat (ACE) de la région Bretagne. Elle crée l’Atelier d’architecture Marie Schweitzer en 1998, héritier de l'agence Roland Schweitzer (de 1954 à 1993) et de l’Atelier d’architecture Roland et Marie Schweitzer (de 1993 à 1998).

Le jury 2021 est complété par Fabien Renou, rédacteur en chef du «Moniteur» et Gilles Davoine, rédacteur en chef d’«AMC».

Commentaires

Equerre d’argent 2021 : le jury au grand complet

Votre e-mail ne sera pas publié

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Ajouter Le Moniteur à l'écran d'accueil