En direct

Equerre d'argent 2007 : un groupe scolaire à Bordeaux
Vue du groupe scolaire depuis le jardin botanique, avec en arrière plan les logements de l'architecte Yves Lion pour Apollonia. Cliquer sur l'image pour l'agrandir (©Antoine GUILHEM-DUCLEON). - ©

Equerre d'argent 2007 : un groupe scolaire à Bordeaux

CHESSA Milena |  le 24/10/2007  |  France Prix d'architectureEducationRénovationArchitecture

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

France
Réalisations
Prix d'architecture
Education
Rénovation
Architecture
Gironde
Paris
Travaux publics
Valider

Le jury international des prix d'architecture du "Moniteur" 2007, réuni le 22 octobre à Paris, a attribué le prix de l'Equerre d'argent à la restructuration et extension du groupe scolaire Nuyens à Bordeaux (Gironde).

Le quartier de la Bastide, sur la rive droite de Bordeaux, était il n’y a pas si longtemps encore caractérisé par ses entrepôts et ses échoppes. D’une situation de renonciation vis-à-vis de ce territoire, la ville est alors passée à une phase de réengagement, plutôt radicale. Les architectes Nathalie Franck et Yves Ballot ont jugé salutaire de conserver l’existant implanté sur l’îlot du groupe scolaire Nuyens dont ils ont en charge la refonte. Non pas que sa valeur "patrimoniale" soit indiscutable - l’ensemble est construit en pierres de bordeaux de qualité plutôt médiocre -, mais sa valeur sociale, par contre, leur semble irréfutable. D’autant que cet îlot a historiquement toujours été voué à l’enfance.
Plus de trois années de chantier et quatre faillites d’entreprises dues notamment à des marchés trop bas, ont permis aux architectes de voir grandir le site et de le voir se densifier, où cela n’était pas forcément prévu. Ainsi, l’accès principal de l’école qui donne sur la déjà petite rue Nuyens aurait-il dû profiter d’une ouverture au sud bouchée par des logements inattendus. Le jardin au nord s’imposait alors comme seul dégagement possible. Le groupe, ses cours, ses préaux, ses salles de classes sont orientés ouvertement sur cet espace vert qui devrait voir émerger quelques arbres à hautes futaies.
Le programme avait vocation à installer une école élémentaire, une école maternelle, et leurs deux restaurants, une ludothèque, ainsi qu’un relais maternelle sur ce site étendu, difficile à "tenir", et coûteux en remblai et VRD. Les maîtres d’oeuvre ont cherché à réunir toutes les entités et donc à limiter le plus possible les cloisonnements, à ouvrir visuellement les fonctions les unes aux autres en occupant l’îlot en peigne sans chercher nécessairement des alignements de façade ni de toiture mais plutôt en travaillant sur les retraits, les arases, la topographie, les creux. Il n’était pour eux pas question de fabriquer une densité artificielle mais plutôt de jouer sur la vacuité de l’îlot. Les éléments du programme sont tournés sur les deux cours - ouvertes sur la rue et le jardin botanique - intercalées des restaurants respectifs semi-fermés dont les vues basses tranchent avec les situations de transparence qui animent le projet.
Karine Dana

Retrouvez l'intégralité de cet article dans "AMC - Le Moniteur Architecture", n°168 de mars 2007, pages 43-49.

Lire le portrait des lauréats

Voir la vidéo du bâtiment

Lire et voir aussi le prix et la mention de la Première oeuvre 2007

Une réaction, une suggestion... Ecrivez-nous !

Fiche technique


Maître d’ouvrage : Communauté urbaine de Bordeaux (CUB). Conduite d’opération : Direction des grands travaux / Centre architecture espace public et paysage de la CUB.
Maîtrise d’oeuvre : Yves Ballot et Nathalie Franck, architectes ; Jean-Sébastien Bejenne, Arnaud Comin, Julien Gallina, assistants. Sechaud Bâtiment, BET.
Surface : site, 7 268 m2.
Coût des travaux : 5.215.154 euros HT, soit 1.400 euros HT / m2 SHON.
Entreprises : Mas, démolitions, fondations, gros oeuvre, vrd, plantations ; CANCE, charpente métallique ; Société générale de couverture, charpente bois, couvertures, zinguerie, étanchéité ; AF Métal, menuiseries métalliques, serrurerie, miroiterie ; Segonzac (parties créées), BLR (parties réhabilitées), plâtrerie, isolation, faux plafonds ; Nieto, menuiserie bois ; Goze, chauffage, plomberie, ventilation ; SPIE SO, électricité ; EPRM, peinture, revêtements de sols et murs ; Techni cuisines Aquitaine, équipement de cuisine ; Compagnie française d’ascenseurs, ascenseurs.

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Le Moniteur n°6000 du 26 octobre 2018

Le Moniteur n°6000 du 26 octobre 2018

Date de parution : 10/2018

Voir

AMC n°261 - Spécial Intérieurs 2017

AMC n°261 - Spécial Intérieurs 2017

Date de parution : 07/2017

Voir

Nouvelles architectures en métal

Nouvelles architectures en métal

Date de parution : 11/2016

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur