En direct

EPR Flamanville : vanne de sécurité montée à l’envers par Areva
Le chantier de l'EPR de Flamanville en septembre 2012 - © © EDF

EPR Flamanville : vanne de sécurité montée à l’envers par Areva

le 06/09/2013  |  CommunicationCalvados

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Energie
Communication
Calvados
Valider

Une information du Canard enchaîné en date du 4 septembre faisant état du montage à l’envers, par Areva, d’une vanne d’un circuit de sécurité de l’EPR de Flamanville, qui a entraîné la suspension d’une partie des activités sur le chantier, a été confirmée, jeudi, par l’Autorité de sûreté nucléaire (ASN) et EDF.

C’est le 2 juillet qu’Areva avait déclaré à l’ASN qu’une vanne avait été montée à l’envers, ce qui devait être à gauche étant à droite et vice-versa, a indiqué à l’AFP le directeur de l’ASN de Caen, Simon Huffeteau. De ce fait, la position du moteur de la vanne était erronée.

Or, cette vanne, un équipement qui fait environ deux mètres de long sur un petit mètre de large en termes d’encombrement général, se trouve sur un circuit de sauvegarde qui est utilisé en situation accidentelle par exemple, a aussi précisé Simon Huffeteau.

L’absence d’une personne compétente en tuyauterie au moment du montage de la vanne est l’une des causes du problème, a confirmé l’ASN. Areva, qui monte cette pièce sur le chantier, avait de lui-même suspendu la fabrication de cette vanne mais l’ASN lui a demandé d’arrêter d’autres activités de montage d’équipements similaires, jusqu’à ce qu’un point satisfaisant sur leur organisation en général soit fourni à l’ASN. « Nous avons dit à Areva : "vous avez déclaré une vanne montée à l’envers. Vous allez la remettre dans le bon sens, très bien, mais çà ne nous suffit pas. Ce qu’on veut, c’est une analyse qui soit globale sur l’organisation plus générale ", avant de donner tout feu vert à la reprise », a poursuivi Simon Huffeteau.

Interrogé par l’AFP, un porte-parole d’EDF a indiqué que cela n’a pas d’impact sur le calendrier. Les travaux sur une seule vanne sont suspendus mais les trois autres sont déjà achevées. La suspension concerne 5 à 6 personnes sur plus de 2 000 sur le site et n’a aucun impact sur le reste du chantier.

Commentaires

EPR Flamanville : vanne de sécurité montée à l’envers par Areva

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

L'instrumentation et la mesure en milieu nucléaire

L'instrumentation et la mesure en milieu nucléaire

Date de parution : 06/2019

Voir

Le Moniteur n°6000 du 26 octobre 2018

Le Moniteur n°6000 du 26 octobre 2018

Date de parution : 10/2018

Voir

L’assainissement-démantèlement des installations nucléaires

L’assainissement-démantèlement des installations nucléaires

Date de parution : 04/2018

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur