Epopée des projets d’architecture à l’export (1/4) : Cité des arts au Brésil

Le Moniteur.fr vous propose de suivre un itinéraire estival parmi quelques réalisations conduites hors de France par des architectes friands de construire à l’international. Aujourd’hui : embarquement immédiat pour Rio de Janeiro avec Christian de Portzamparc.

Partager
Epopée des projets d’architecture à l’export (1/4) : Cité des arts au Brésil
La Cité des arts à Rio de Janeiro (Brésil), par l’architecte Christian de Portzamparc.

C’est en 2002, depuis un hélicoptère, qu’à l’invitation de Cesar Maia, alors maire de Rio, Christian de Portzamparc découvre le site où il se voit confier l’édification d’une « Cidade da Musica ». Une commande directe rendue possible par l’expertise de l’architecte sur les salles de concerts (Cité de la musique de Paris, Philharmonie de Luxembourg…). Site, programme, chantier, structure... tout, ici, sera marqué du sceau de l’exceptionnel.

Le décor ? Barra da Tijuca, entre mer et montagne, un quartier satellite de Rio gagné sur la mangrove. Le site ? Le cœur d’un nœud routier, à la croisée des deux axes majeurs dessinés par l’urbaniste Lúcio Costa (1902-1998) il y a près de quarante ans. Le programme ? Pléthorique : une salle symphonique (1800 places) transformable en opéra, avec dessous de scène, fosse d’orchestre, etc. Mais aussi une salle de musique de chambre et une autre d’électroacoustique, des locaux de répétition, trois cinémas, une médiathèque, un conservatoire, le siège de l’orchestre symphonique du Brésil, etc.

Un belvédère perché au-dessus d’un jardin d’eau fraîche et d’ombre

« L’idée était d’être dans le site et de donner le bâtiment à voir de loin. J’ai repensé à ma proposition pour le concours du musée national de Corée, à Séoul, en 1995 : le bâtiment flottait sur le parc de la ville », explique Christian de Portzamparc. Après d’innombrables esquisses préparatoires et autant de maquettes, le projet se cristallise en deux immenses plans horizontaux de béton entre lesquels prend place le programme, un belvédère perché au-dessus d’un jardin d’eau fraîche et d’ombre.

Et pour obvier à une architecture sur pilotis, les voiles courbes des coques, partie intégrante de la structure, surgissent du sol. Le béton précontraint, spécialité des grandes entreprises brésiliennes, fera ici merveille. La réalisation du vaste vaisseau blanc aura mobilisé 3000 ouvriers par jour aux heures les plus intenses, ainsi que tous les échafaudages du pays ! Commencé en 2003, arrêté pendant plus d’un an, le chantier pharaonique reprend en 2004. « Inaugurée » à la hâte en 2008, la Cité ne sera véritablement achevée qu’en 2013, après plus de dix ans de gestation…

Cet article, publié dans « Le Moniteur » n°5773 du 18/07/2014 (à consulter ici en version numérique), fait partie d’un feuilleton consacré aux architectes français à l’export dont les sept épisodes s’échelonneront jusqu’au vendredi 29 août.

Fiche technique

Maîtrise d’ouvrage : Ville de Rio.

Maîtrise d’œuvre : C. de Portzamparc, architecte. B. Beau, N. Eskes, A.-P. Pontes, C. Cunha, C. Eschapasse, collaborateurs. L.A. Rangel Arquitetos, architecte d’exécution. Engineering S/A (ingénierie), Beton Engenharia/B. Contarini Engenharia/Fundaçao L. França (structure), Changement à vue/Solé & Ass. (scénographie), XU/Acùstica & Sônica (acoustique), CAP F. Chancel (paysagiste), LD Studio/Rio Branco & Faccini (lumière).

Entreprises : Construtora Andrade Gutierrez S.A., Construtora Carioca-Christiani Nielsen, Consorcio Cidade Da Musica Do Rio de Janeiro, Telem.

Surfaces : 90 000 m2 Shob, 46 000 m2 Shon.

Coût des travaux : 106 millions d’euros HT.

Mon actualité personnalisable

Suivez vos informations clés avec votre newsletter et votre fil d'actualité personnalisable.
Choisissez vos thèmes favoris parmi ceux de cet article :

Tous les thèmes de cet article sont déjà sélectionnés.

  • Vos thèmes favoris ont bien été mis à jour.

Sujets associés

NEWSLETTER Week-End

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS LE MONITEUR

Tous les événements

Les formations LE MONITEUR

Toutes les formations

LES EDITIONS LE MONITEUR

Tous les livres Tous les magazines

Les services de LE MONITEUR

La solution en ligne pour bien construire !

KHEOX

Le service d'information réglementaire et technique en ligne par Afnor et Le Moniteur

JE M'ABONNE EN LIGNE

+ 2 500 textes officiels

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS

Ajouter Le Moniteur à l'écran d'accueil