L'Actu

Eolien : Vergnet va transformer le vent éthiopien en électricité

Le groupe français s’apprête à signer un contrat avec l’électricien national éthiopien EEPCO portant sur la vente, en trois ans, de 120 éoliennes de 1 mégawatt pour un montant de plus de 200 millions, a-t-il indiqué, lundi, dans un communiqué.

Ce contrat constituerait le plus important accord jamais signé par Vergnet, d’une part, et entre la France et l’Ethiopie, d’autre part, commente le texte. L’Ethiopie, qui compte plus de 80 millions d’habitants cherche à « accroître son indépendance énergétique pour faire face à la hausse de sa demande intérieure », précise le groupe qui souligne qu’ »à terme, le pays souhaite devenir un pourvoyeur d’électricité pour les pays limitrophes ».

Spécialiste des conditions difficiles
Si l’Éthiopie a choisi Vergnet pour satisfaire ses ambitions, ce n’est pas un hasard. En effet, l’industriel Français s’est spécialisé, depuis plus de 20 ans, dans la conception d’éoliennes sur le marché qu’il nomme Farwind®, par opposition au marché dit Northwind. C’est à dire les pays de l’hémisphère sud et plus précisément les zones d’accès difficile, les zones souffrant d’un manque d’infrastructures, les zones cycloniques ou sismiques. Il en a déjà installé plus de 500 à travers le monde mais jusqu’ici, elle ne dépassait pas la puissance de 275kW chacune. Pour cet important contrat, Vergnet va pouvoir tester, à grande échelle, sa toute nouvelle éolienne d’une puissance de 1mW.


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X