En direct

Éolien offshore : le cahier des charges est rendu public

le 11/07/2011  |  EnergieCôtes d'ArmorFrance entière

La CRE a rendu public, lundi 11 juillet, le «cahier des charges de l'appel d'offres portant sur des installations éoliennes de production d'électricité en mer en France métropolitaine». La première pierre d'un édifice qui devrait conduire, d'ici à 2020, à l'installation en mer de 6 GW

Ce document technique de 79 pages  fait suite à la parution au JOUE, en date du 5 juillet, de l'appel d'offres pour les 5 zones éoliennes offshore du premier «round» français. Comme prévu, cinq lots (par ordre de numéro) : Le Tréport, 750 MW ; Fécamp, 500 MW ; Courseullessur- mer, 500 MW ; Saint-Brieuc, 500 MW et Saint-Nazaire, 750 MW -- sont proposés.

Première remarque : ces puissances sont «maximales» et une puissance «minimale» est prévue, respectivement, par lot, 600 MW, 480 MW, 420MW, 480MWet 420MW, afin de tenir compte des difficultés technico-géographiques des sites délimités. Outre les conditions financières solides (largement détaillées et qui semblent  exclure les «petits» du jeu), les candidats devront présenter, «(d)es propositions en matière de sécurisation de l'approvisionnement des composants et de fourniture des prestations; (leur) contribution à l'innovation technologique; (d)es propositions en matière de minimisation de l'impact sur les activités existantes. Sans oublier la dimension environnementale.

Prix d'achat

L'autre intérêt de ce document technique est de donner des fourchettes de prix d'achat (un tarif qui sera garanti sur la durée du contrat, soit 20 ans). Ces tarifs sont ainsi compris entre 115 €/MWh et 175 €/MWh pour les trois premiers lots et entre 140 e/MWh et 200 e/MWh pour les deux derniers. Des chiffres «maxima» qui sont plus élevés que ceux qui étaient jusqu'alors évoqués, notamment par le ministère. Néanmoins, il ne faut pas s'y tromper, ce prix représentera 40% du critère de choix, contre 40% pour le «volet industriel» (mise en oeuvre d'usines et de filière d'approvisionnement, en tenant compte de l'impact social) et 20%pour«les activités existantes et l'environnement » (impact sur le milieu, réduction des nuisances, etc).
Last but not least, un«prix indicatif» de raccordement au réseau est fourni projet par projet (en fonction de la capacité installée). Résultat, on apprend qu'il en coûte environ 2 M€ par km de câble (point de référence à réseau) et de 130 M€ à 880 M€ pour raccorder du point de référence au point de raccordement.

Voir tous les détails en cliquant ici

Champ d’éolienne Alpha Ventus d'Areva, Mer du Nord, Allemagne
Champ d’éolienne Alpha Ventus d'Areva, Mer du Nord, Allemagne

Commentaires

Éolien offshore : le cahier des charges est rendu public

Votre e-mail ne sera pas publié

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur