En direct

Eolien flottant : la filière attend d'une
La première éolienne flottante, au large du Croisic, commence tout juste à alimenter le réseau électrique. - © Centrale Nantes

Eolien flottant : la filière attend d'une "feuille de route claire"

Jessica Ibelaïdene avec AFP |  le 24/09/2018  |  Travaux publicsEolienBretagne

Elus et industriels en appellent au gouvernement. Ils craignent que la filière de l'éolien flottant, une technologie émergente, "s'essouffle voire ne s'éteigne".

L’État doit annoncer "une feuille de route claire et des appels d'offres qui sortent en temps et en heure pour ne pas que la filière s'essouffle voire même qu'elle s'éteigne". Le 20 septembre, à Brest, le président de la région Bretagne, Loïg Chesnais-Girard, s'est fait le porte-voix de l'ensemble des acteurs d'une toute jeune filière dans l'attente, celle de l'éolien flottant. Alors qu'un premier ouvrage au large du Croisic alimente le réseau électrique depuis peu, le sentiment est que tout le monde est prêt à accélérer... sauf peut-être l'Etat.

"S'il n'y a pas d'appels d'offres avec une vision claire il n'y aura pas d'investissements massifs des industriels ce qui ne permettra pas à la filière de décoller", a assuré le président breton, lors d'une conférence de presse organisée à l'occasion du Forum international dédié à l'éolien flottant, FWT Atlantic forum.

"On ne peut pas investir, préparer une filière si on n'a pas une certaine visibilité", a renchéri le président de Naval Energies, Laurent Schneider-Maunoury, disant attendre avec "grand intérêt" la feuille de route du gouvernement en matière d'énergies. La filiale de Naval Group (ex-DCNS) a annoncé fin juillet la fin de ses activités dans l'hydrolien, estimant que le marché offrait finalement des perspectives insuffisantes, en particulier en France.

 

Des objectifs de déploiement à venir dans la PPE

 

Le gouvernement doit fixer dans la future feuille de route énergétique (PPE, Programmation pluriannuelle de l'énergie), adoptée en application de la loi de transition énergétique et attendue avant la fin de l'année, les objectifs de déploiement des différentes énergies d'ici 2023 et 2028.

Si la France semble avoir baissé les bras en matière de développement hydrolien et que le retard est conséquent dans l'éolien posé en mer, l'éolien flottant - dont le principal atout est d'aller chercher les vents loin des côtes ce qui lui confère un potentiel énorme - concentre actuellement les espoirs. "L'ambition c'est (...) de servir l'Europe et de servir le monde", a assuré M. Chesnais-Girard, faisant allusion à la compétition mondiale dans ce secteur émergent.

La première éolienne flottante, installée sur les côtes françaises, au large du Croisic (Loire-Atlantique), préfigure l'installation au cours des prochaines années de fermes pilotes puis commerciales. 

Quatre parcs pilotes sont actuellement en développement en France, trois en Méditerranée et un en Bretagne. Le secteur attend cependant toujours un premier appel d'offres commercial, promis sous la présidence de François Hollande.

Commentaires

Eolien flottant : la filière attend d'une "feuille de route claire"

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Droit et gestion des collectivités territoriales - 2018

Droit et gestion des collectivités territoriales - 2018

Livre

Prix : 83.00 €

Auteur : Éditions du Moniteur

Voir

Décrypter les finances publiques locales

Décrypter les finances publiques locales

Livre

Prix : 59.00 €

Auteur : Éditions du Moniteur

Voir

Négoce 446 - Spécial TOP 100 de la distribution bâtiment-bricolage 2018

Négoce 446 - Spécial TOP 100 de la distribution bâtiment-bricolage 2018

Presse - Vente au n°

Prix : 25.00 €

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur