En direct

Éolien : face aux technologies, le défi de la formation
Entre 2016 et 2018, l’emploi dans le secteur éolien a cru de 14,7% pour atteindre 18 200 salariés. C’est la conclusion d’une étude de l’association professionnelle France énergie éolienne, parue ce mois-ci et présentée jeudi 17 octobre lors du 10e Colloque national Éolien à Vincennes.Cette année, 70% des acteurs de la filière envisagent d’embaucher. Les besoins sont encore plus forts sur les métiers d’études et développement et pour les techniciens de maintenance. Et la plupart des postes requièrent une grande capacité de mobilité d’une région à l’autre, ce qui limite encore le nombre de candidats…Des certifications internationalesLa sophistication des nouvelles éoliennes fait évoluer complètement les missions de maintenance, en raison des systèmes électroniques embarqués. Conséquence : les entreprises du secteur ne trouvent pas suffisamment de techniciens de maintenance qualifiés. « 30% des techniciens sont en capacité de faire un diagnostic complexe en cas de panne », déclare Valérie Poplin, du campus des métiers.Pour trouver les compétences requises, constructeurs et exploitants doivent jongler entre les recrutements de jeunes diplômés et les programmes de formation internes à l’entreprise.Côté enseignement, le réseau de lycées professionnels qui prépare aux certifications internationales « BildungsZentrum für Erneuerbare Energien » (BZEE) doit à la fois renouveler en permanence ses enseignements pour suivre les évolutions technologiques tout en les orientant vers des savoirs non formels (démarche diagnostic, polyvalence) pour répondre à la demande des employeurs.Former la main-d’œuvre avant et après le recrutementLes entreprises développent, elles, leur propre offre de formation à l’attention de nouveaux stagiaires et de leurs salariés.Dans la métropole de Lyon, à Jonage, RTE dispose ainsi de de son propre campus. L’entreprise adapte chaque année les enseignements aux nouveaux usages (objets connectés, traitement de données…) et aux nouveaux champs d’intervention (liaisons sous-marines, liaisons haute tension à courant continu…). Elle développe en même temps des formations digitales qui permettent à ses salariés de se mettre à jour.Car en interne, les entreprises doivent mettre à niveau leurs propres employés sur les évolutions technologiques du secteur. « Ces évolutions nous obligent à développer une politique de gestion prévisionnelle des compétences beaucoup plus structurée, reconnaît Julie Moreau, responsable des ressources humaines de Res, constructeur et exploitant éolien. En complément, nous partageons les savoirs de notre société à tous nos collaborateurs pour qu’ils développent leur connaissance et leur intelligence de l’entreprise. »Sept ans de recrutements pour commencer un chantierL’éolien off-shore est encore plus exigeant. Le milieu marin nécessite des compétences à part et, souvent, les constructeurs embauchent des professionnels de l’éolien terrestre en leur demandant de se mettre à niveau, en commençant par des préparations au sauvetage en mer et des modules de formation pour obtenir la certification professionnelle « Global Wind Organisation » (GWO).D’un point de vue logistique, il est aussi plus difficile de réunir tout le personnel nécessaire au même endroit. Génie civil, ouvriers soudeurs… Ces métiers, même s’ils ne sont pas spécialisés dans l’éolien, sont disponibles de façon inégale sur le territoire. Pour trouver ou organiser les bonnes formations, les employeurs font du cas par cas, selon le marché de l’emploi local. « Nous avons obtenu un appel à projet en 2012 et, en bonne partie à cause des délais de recrutement, le chantier va commencer cette année seulement », confie Pierre Warlop, responsable des relations industrielles chez WPD.- © © GDF Suez

Éolien : face aux technologies, le défi de la formation

Louis Gohin |  le 18/10/2019  |  EolienEmploiFrance entière

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Eolien
Entreprises
Emploi
France entière
Valider
Pour lire l’intégralité de cet article, testez gratuitement lemoniteur.fr - édition Abonné

Dans le marché en mutation permanente de l'éolien, les constructeurs s’impliquent pour adapter les formations. Ils peinent à [...]

Cet article est réservé aux abonnés Moniteur, abonnez-vous ou connectez-vous pour lire l’intégralité de l’article.

Déjà abonné

Saisissez vos identifiants

Mot de passe oublié ?
Se connecter

Pas encore abonné

En vous abonnant au Moniteur, vous bénéficiez de :

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index

Commentaires

Éolien : face aux technologies, le défi de la formation

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Construire avec le bois

Construire avec le bois

Date de parution : 12/2019

Voir

Propriétés et caractéristiques des matériaux de construction

Propriétés et caractéristiques des matériaux de construction

Date de parution : 11/2019

Voir

Comprendre simplement la résistance des matériaux

Comprendre simplement la résistance des matériaux

Date de parution : 11/2019

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur