En direct

Eolien en mer : les usines de construction de matériel sont confirmées au Havre
Port du Havre.

Eolien en mer : les usines de construction de matériel sont confirmées au Havre

le 16/10/2018  |  Energies renouvelablesEolien

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Industrie
Energies renouvelables
Eolien
Valider

Siemens Gamesa et le Grand Port Maritime du Havre (GPMH) ont conclu un accord pour développer des usines dédiées à l’éolien en mer. Le futur complexe industriel havrais devra alimenter les parcs éoliens en mer de Dieppe-Le Tréport, Saint-Brieux et Yeu-Noirmoutier.

C’est un "ouf" de soulagement pour la filière de l’éolien offshore. Siemens Gamesa et le Grand Port Maritime du Havre (GPMH) ont conclu un accord pour développer des usines dédiées à l’éolien en mer. Cette décision met fin à plusieurs mois d’incertitude quant à l’aboutissement de ce projet, un temps menacé par l’annonce du gouvernement de renégocier les tarifs de rachat de l’électricité des six champs éoliens.

L’exécutif a finalement maintenu l’intégralité des projets de champs éolien, mais en réduisant de 40% la subvention publique apportée et de 30% les tarifs de rachat de l’électricité produite.

"Opportunités industrielles durables"

L'accord, signé fin septembre; vise à déterminer le programme d'aménagement de la zone de 36 ha située entre le quai Joannès Couvert et Hermann Du Pasqier, situé à quelques pas de la gare maritime. "Le port du Havre travaille sans relâche pour permettre l'accueil de ces usines éoliennes dans les meilleures conditions", indique un porte-parole de l'établissement au Moniteur. La finalisation de ce programme est attendue à la fin du premier trimestre 2019.

A terme, le complexe industriel havrais alimentera les parcs éoliens en mer de Dieppe-Le Tréport, Saint-Brieuc et Yeu-Noirmoutier, ainsi que les futurs projets éoliens en mer en France et en Europe, indique Siemens Gamesa. « Ces investissements s’inscrivent dans un cadre d’opportunités industrielles durables pour l’éolien en mer à confirmer dans la prochaine programmation pluriannuelle de l’énergie », explique l’entreprise.

Six parcs éoliens à venir


En France, six parcs éoliens doivent voir le jour dans les prochaines années : trois sont développés par EDF, au large de Fécamp (Seine-Maritime), Saint-Nazaire (Loire-Atlantique) et Courseulles-sur-Mer (Calvados), deux par Engie au large de Tréport (Seine-Maritime) et des îles d’Yeu et de Noirmoutier (Vendée), et un par l’espagnol Iberdrola, près de Saint-Brieuc (Côtes-d’Armor). Ils représentent chacun une puissance d’environ 500 MW.

Commentaires

Eolien en mer : les usines de construction de matériel sont confirmées au Havre

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Diagnostic, entretien et réparation des ouvrages en béton armé en 44 fiches pratiques

Diagnostic, entretien et réparation des ouvrages en béton armé en 44 fiches pratiques

Date de parution : 03/2020

Voir

170 séquences pour mener une opération de construction

170 séquences pour mener une opération de construction

Date de parution : 01/2020

Voir

55 outils pour la conduite de chantier

55 outils pour la conduite de chantier

Date de parution : 01/2020

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur