En direct

Eolien en Méditerranée : 13 candidats retenus pour la phase de dialogue concurrentielle
L'avantage du concept d'éolienne flottante repose sur son absence d'ancrage dans les fonds marins. - © © VertiWind

Eolien en Méditerranée : 13 candidats retenus pour la phase de dialogue concurrentielle

A.P. |  le 02/08/2022  |  Eolien flottantEolien offshoreMéditerranée

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Eolien flottant
Eolien offshore
Méditerranée
Energie
Valider

Le gouvernement a annoncé le 2 août les 13 candidats retenus pour la phase de dialogue concurrentielle de l'appel d'offres visant à la construction et à l'exploitation de deux parcs éoliens flottants de 250 MW chacun dans le Golfe du Lion, d’ici 2030.

Pour atteindre en 2030 une part de production de 40% d’électricité renouvelable dans son mix énergétique et porter la part des énergies renouvelables à 33% de la consommation finale d’énergie, la France compte notamment sur le développement de l'éolien en mer. L'objectif est de construire 50 parcs éoliens offshore d'ici 2050, soit 40 GW de capacités totales et près de 20% de la consommation d'électricité en France.

En mars 2022, un appel d’offres visant à sélectionner une ou deux entreprises pour construire et exploiter dans le Golfe du Lion, en mer Méditerranée, deux parcs éoliens flottants de 250 MW chacun d’ici 2030*.

Le 2 août, le gouvernement a annoncé la sélection de 13 candidats pour participer à la phase de dialogue concurrentielle. Avec eux, l'Etat échangera durant les prochains mois sur un projet de cahier des charges adapté aux spécificités du Golfe du Lion et de la façade méditerranéenne et aux enjeux environnementaux et de développement territorial.

La période de dialogue concurrentiel s’achèvera fin 2022. Le choix du ou des lauréats interviendra à l’automne 2023, pour une mise en service des parcs prévue à l’horizon 2030.

Au regard de leurs capacités techniques et financières, le Gouvernement a sélectionné les 13 candidats suivants : 

• Consortium formé par les groupes BlueFloat Energy, Sumitomo Corporation et Akuo Energy

• Eolienne Occitanie Grand Large et Eolienne Méditerranée Grand Large, deux sociétés de projet d'EDF Renouvelables et Maple Power (joint-venture d'Enbridge et CPPIB)

• Groupement BayWa r.e - Elicio

• Océole, un partenariat d’Equinor

• IBERDROLA

• Ocean Winds, la co-entreprise dédiée à l’éolien en mer, créée, et détenue à 50/50, par ENGIE et EDPR

• RWE - BOURBON

• Les Moulins du leonis, composé de Shell et EnBW

• Archipel Energie Marine, composé de Qair – TotalEnergies – Corio Generation

• Consortium wpd

• Vattenfall

• Cobra Instalaciones y Servicios, S.A. (Vinci)

• Eni Plenitude


* Cette capacité pourra être étendue dans un deuxième temps pour atteindre 750 MW. Les 1,5 GW de puissance cumulée permettront alors de couvrir la consommation électrique moyenne de 1,1 millions de ménages. 

Commentaires

Eolien en Méditerranée : 13 candidats retenus pour la phase de dialogue concurrentielle

Votre e-mail ne sera pas publié

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Ajouter Le Moniteur à l'écran d'accueil