En direct

Evénement

Eole : un surcoût de 1,5 milliard

le 16/01/1998  |  Eole

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Eole
Grand Paris
Valider

Louis Gallois, président de la SNCF, en s'appuyant sur des audits internes, confirmés par un rapport du Conseil général des ponts et chaussées, a indiqué que le surcoût du chantier Eole (Est-Ouest-Liaison Express) atteignait 1,5 milliard (en francs 1991). Le devis initial étant de 5,4 milliards, la facture s'élève désormais à 6,9 milliards. « Ce dépassement très substantiel » a plusieurs origines : la crise de l'immobilier (perte sur la revente des terrains acquis pour la réalisation des travaux) ; la modification de la logistique pour l'évacuation des déblais (100 millions) ; l'insuffisance des provisions pour aléas de chantier qui n'étaient que de 5 % et les modifications apportées au projet par l'ensemble des partenaires (300 millions). D'ores et déjà, la SNCF a provisionné 165 millions de francs dans les comptes 1997 pour tenir compte de ce dépassement.

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Ajouter Le Moniteur à l'écran d'accueil