En direct

Environnement Un domaine moteur pour l'insertion

EMMANUELLE N'HAUX |  le 04/12/1998  |  Collectivités localesAménagementDéchetsEspaces vertsArchitecture

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Collectivités locales
Aménagement
Déchets
Espaces verts
Architecture
Environnement
Valider

L'environnement représente près de 300 000 emplois directs dont 17 000 sont des emplois d'insertion. A l'horizon 2003, 30 000 emplois locaux pourraient être créés dans ce secteur. La gestion des déchets et celle des espaces verts apparait comme les domaines les plus porteurs.

A l'occasion son dixième anniversaire, l'association Fonds France Active (1) a présenté les résultats d'un sondage mené par le Bipe auprès de 3 000 municipalités (2) sur le coût et l'impact de leur action en termes d'emplois. De l'enquête Ecoloc ressortent « des perspectives favorables de créations d'emplois locaux dans le secteur de l'environnement à l'horizon 2003 ». 70 % des collectivités locales interrogées estiment qu'il y aura au moins un emploi créé dans les cinq ans à venir. En extrapolant ces résultats à l'échelle nationale, l'étude souligne que l'on peut s'attendre à « une création de près de 30 000 emplois locaux à l'horizon 2003 ». A moyen terme, les domaines de la gestion des déchets et des espaces verts seront les plus porteurs d'emplois. Le secteur de l'eau et de l'assainissement-épuration ne remporte pas la même adhésion puisque 80 % des collectivités interrogées n'envisagent aucune création d'emplois dans ce domaine. Cela s'explique notamment par le fait que ce secteur est traditionnellement concédé à des prestataires privés.

Parmi les voies utilisées pour favoriser l'insertion, une large majorité des collectivités locales déclare que les emplois seront directement créés au sein de leurs services ou au sein des services d'autres collectivités locales. Les structures d'insertion et les associations, présentes dans la gestion des espaces verts et de la préservation du milieu naturel, restent sous-représentées dans les domaines de l'eau et des déchets. « Dans ces deux secteurs, précise l'étude, les entreprises privées classiques possèdent en effet un potentiel de création d'emplois d'insertion assez significatif ». Les grandes villes occupent une place prépondérante. Dans les domaines de la gestion des déchets et de la formation-information, les écarts entre les collectivités locales de plus de 10 000 habitants et celles de moins de 10 000 sont particulièrement significatifs.

(1) Créée en 1988 par la Fondation de France, la Caisse des dépôts et consignations, la Fondation Macif, des réseaux bancaires et organismes caritatifs. Elle fédère 23 fonds territoriaux. Tél. : 01.44.61.88.50. (2) Echantillon de 1 000 réponses exploitées.

GRAPHIQUE : Filières créatrices d'emplois dans les collectivités locales - Les déchets, filière créatrice d'emploi.

Les domaines de la gestion des déchets, de la préservation du milieu naturel et de la formation-information occupent une place prépondérante dans les collectivités locales de plus de 10 000 habitants.

Emploi-jeunes 7 000 embauches

Selon le ministère de l'Emploi, 151 926 emplois jeunes ont été créés depuis la création du dispositif, en octobre 1997. 109 014 jeunes ont été effectivement embauchés. L'environnement représente 15 % des emplois-jeunes avec 8 500 emplois créés et 7 000 embauches effectives. Selon le ministère de l'Environnement, les principaux gisements d'emploi existent dans les secteurs de l'eau, des déchets et de la maîtrise des dépenses domestiques d'énergie. Un programme devrait permettre à cet égard le recrutement de conseillers en économie de flux.

GRAPHIQUE : Répartition des emplois jeunes

%%GALLERIE_PHOTO:0%%

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Ajouter Le Moniteur à l'écran d'accueil