En direct

Environnement Chantier propre pour une rénovation

FRANCOIS SAGOT |  le 04/07/1997  |  Réglementation techniqueChantiersDéchetsRénovationProduits et matériels

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Réglementation technique
Chantiers
Déchets
Rénovation
Produits et matériels
Entreprises
Technique
Environnement
Travaux publics
Valider

Un plan de gestion des déchets précise les possibilités locales, la configuration du chantier, les entreprises, les matériaux à traiter et leurs quantités.

La rénovation du siège social de la Fédération nationale du bâtiment, situé rue La Pérouse dans le XVIe arrondissement de Paris, sert d'opération pilote en matière d'évacuation des déchets de chantier. L'objectif consiste à optimiser leur gestion grâce au tri sélectif préalable, tout en minimisant les surcoûts.

Le chantier concerne deux immeubles de bureaux de cinq et huit étages, dont la surface hors oeuvre nette atteint 8 000 m2, et quatre niveaux de parkings. Il se caractérise par une exiguïté.

La phase de déconstruction et de démontage a été précédée d'un audit détaillé des matériaux à évacuer. Menée par le Centre expérimental de recherches et d'études du bâtiment et des travaux publics (CEBTP), l'étude estime à 3 500 t les déchets générés par les travaux, soit environ 400 bennes sur soixante jours : 200 t de bois, 350 t de métaux, 2 400 t de maçonnerie-pierre, 80 t de plâtre et 470 t de déchets mélangés.

L'encadrement comme les compagnons ont été sensibilisés à la gestion des déchets et informés des modalités pratiques : les matériaux à trier, les endroits d'entreposage, les délais.

La démolition est intervenue en deux temps. Tout d'abord, les immeubles ont été débarrassés des cloisons, chapes, sanitaires, ascenseurs, faux plafonds. Seule la structure a été conservée. Dans un second temps est intervenue la modification des circulations verticales.

L'entreprise chargée de la gestion des installations a pris en charge la logistique d'élimination des déchets, avec la mise en place de bennes et leur suivi. Une personne a été affectée au contrôle de ce dispositif. Un plan précise les possibilités locales d'évacuation, de valorisation et de traitement des déchets, la configuration du chantier et sa surface disponible, le type et le nombre d'entreprises, les catégories et les quantités de matériaux à traiter. Cette opération « chantier propre » permettra d'adapter le guide des prescriptions environnementales au cas des chantiers de réhabilitation.

INTERVENANTS

Maître d'ouvrage : Société immobilière, 9, rue La Pérouse.

Maître d'ouvrage délégué : GFF.

Architecte : agence Béchu.

Pilotage : cabinet Bécar.

Coordonnateur SPS : Cicad.

Contrôle technique : Socotec.

BET : Becebat (structure), Secie (fluides).

Géomètre : Le Floch-Fauchère.

Audit : CEBTP.

PHOTO : La phase de déconstruction est estimée à 3 500 t de déchets générés, soit environ 400 bennes sur soixante jours

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Ajouter Le Moniteur à l'écran d'accueil